Les primaires ouvertes en France

Les jeudis du GIS D&P

Recherches sur la démocratie et la participation

Séminaire mensuel du GIS « Démocratie et participation »

Les Jeudis du GIS sont destinés à présenter à un large public de professionnels et de chercheurs les derniers ouvrages portant sur les thématiques de la participation du public et de la démocratie participative.

  Jeudi 15 juin 2017

Les primaires ouvertes en France

17h30 - 19h30 à l’IMI 62, Bd Sébastopol Paris 1er

   

Nous accueillerons Rémi Lefebvre présente Les primaires ouvertes en France Adoption, codification, mobilisation, paru en 2016 aux Presses Universitaires Rennes.

 

En s’imposant d’abord en 2006 sous une forme « fermée », puis dans un cadre résolument « ouvert » en 2011, la procédure des primaires n’a pas seulement désigné pour le PS une nouvelle profession de foi démocratique. En déplaçant près de 3 millions de sympathisants socialistes, elle a également inventé un système inédit de sélection des candidats qui irrigue désormais l’ensemble de la vie politique française. Longtemps considérées comme contraires à la culture politique hexagonale et à l’esprit des institutions de la Ve République, les primaires sont aujourd’hui érigées en modèle de participation par les partis politiques, d’EELV à LR.

Ce sont les enseignements des recherches proposées par cet ouvrage : la machinerie partisane et l’ingénierie électorale qui donnent le visage des primaires représentent plus qu’une solution procédurale choisie par des forma- tions politiques en crise de leadership. Elles résultent aussi de l’adaptation de la pratique américaine à la culture française d’un fait majoritaire fragilisé depuis 2002 par l’émergence de la tripartition de l’espace politique. Par la rapidité et l’ampleur de leur transposition, elles consacrent également une offre militante, une pratique civique, un rituel de légitimation, un défi logistique et une mise en récit de la vie partisane qui encadrent de manière nouvelle les façons d’élire et de se faire élire.

Le choix des primaires ne saurait cependant se lire comme le simple résultat d’une adaptation mécanique d’un système d’investiture étranger. La perte du monopole de la désignation de leur candidat n’a été concédée par les élites et les adhérents de ces organisations qu’au prix de la conservation de la maîtrise des règles du jeu partisan. Les primaires constituent bien en cela un mode de régulation de la concurrence par-delà leur caractère démocratique.

L’objectif de cet ouvrage collectif est de revenir sur les processus qui ont conduit à l’adoption – de la pression réformiste à la délégitimation des modes de sélection traditionnels –, à l’organisation du scrutin – de la dimension matérielle du vote aux impacts médiatiques de la campagne – et la diffusion de la procédure au niveau local – de la contagion mimétique aux limites des effets d’entraînement dans les territoires – de cette nouvelle technologie de désignation des candidats en France.

  Ce séminaire est ouvert à tous. ______________________

Le séminaire est organisé par Loïc Blondiaux et Jean-Michel Fourniau avec la collaboration du laboratoire COSTECH (Université de Compiègne), à l'IMI :

Institut du Management de l’Information IMI, Salle Descartes 62, boulevard de Sébastopol 75001 PARIS

Toutes les séances ont lieu de 17h30 à 19h30 (attention : fermeture des portes à 18h)

 

Programme 2016-2017

  Jeudi 29 septembre : Saillans : où en est l’expérimentation démocratique ?, autour des mémoires de M2 de Prune Missoffe (sociologie, EHESS) et Mario Bilella (science politique, Université Paris 1).

Jeudi 27 octobre : Pascale Dufour et Héloïse Nez présenteront l’ouvrage qu’elles ont codirigé avec Marcos Ancelovici, Street Politics in the Age of Austerity. From the Indignados to Occupy, paru en 2016 chez Amsterdam University press, « Protest and Social Movements ».

Jeudi 17 novembre : Elisa Lewis et Romain Slitine présenteront leur ouvrage Le coup d’État citoyen. Ces initiatives qui réinventent la démocratie, paru en 2016 à La Découverte, « Cahiers libres ».

Jeudi 15 décembre : Min Reuchamps présentera l’ouvrage qu’il a codirigé avec Jane Suiter, Constitutional Deliberative Democracy in Europe, paru en 2016 chez ECPR Press.

Jeudi 19 janvier : Tommaso Vitale présentera l’ouvrage qu’il a codirigé avec Roberto Biorcio, Italia civile. Associazionismo. partecipazione e politica. Le reti associative e la «democrazia attiva» da Tangentopoli a oggi, paru en 2016 chez Donzelli editore, “Saggi. Storia e scienze sociali”

Jeudi 16 février : Julien Talpin présentera son ouvrage Community organizing. De l’émeute à l’alliance des classes populaires aux États-Unis, paru en 2016 chez Raisons d’agir, « Cours & Travaux ».

Jeudi 16 mars : Francis Dupuy-Déri présentera son ouvrage La peur du peuple: Agoraphobie et agoraphilie politiques, paru en 2016 aux éditions Lux, « Humanités ».

Jeudi 27 avril : Philippe Aldrin et Nicolas Hubé présenteront le n° de la revue Gouvernement et action publique consacré à « L’État participatif », qu’ils ont dirigé.

Jeudi 18 mai : Jeanne Demoulin présentera son ouvrage La gestion du logement social. L'impératif participatif, paru en 2016 aux Presses universitaires de Rennes.

Jeudi 15 juin : Rémi Lefebvre présente Les primaires ouvertes en France Adoption, codification, mobilisation, paru en 2016 aux Presses Universitaires Rennes.

  >>>>Télécharger le programme 2016-2017