Les effets de la “non-participation du public” dans les grands projets urbains. Cas du projet de modernisation de Constantine

   

Mouhoubi Nedjima (LAVMF, Université de Constantine 3, Algérie), « Les effets de la “non-participation du public” dans les grands projets urbains. Cas du projet de modernisation de Constantine », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Lille, 13 et 14 novembre 2015, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/2029/

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l’article

Un des instruments de l’action publique les plus reconnus aujourd’hui est le projet urbain. Ses principes se partagent entre le développement durable et la bonne gouvernance. Ceci ne peut être concrétisé sans la participation du public dans la prise de décision. Cependant, rares sont les projets urbains qui intègre la participation dans leur processus ; tel est le cas du Projet de Modernisation de Constantine (PMMC), un des projets urbains pionniers en Algérie doté d’une grande ambition et un grand portage politique, où l’Habitant est mis à l’écart. Dans cette communication, il est question des effets de cette non-participation du public aux projets urbains. Ils se déclinent en : « ignorance », qui amène à parler de l’habitant spectateur ; « non appropriation » qui revient à discuter la séparation de l’habitant de son rôle d’usager ; « colère » qui se manifeste par des contestations de pouvoir, des manifestations citoyennes. Enfin, les résultats de l’évaluation de ces effets qui s’intègrent dans les piliers décisionnels, organisationnels et culturels de l’urbain, s’appuient sur les résultats d’enquêtes et exploitation de contenus effectués dans le cadre d’une thèse sur « les outils de management de projets urbains en faveurs de la durabilité »

 Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

  Mouhoubi Nedjima, “The effects of ‘public non-participation’ in major urban projects. Case of Constantine modernization project”

 Abstract

One of the recognized instruments of public action today is the urban project. Its principles are shared between sustainable development and good governance. This cannot be achieved without the participation of the public in the decision-making. However, few are the urban projects that integrated the participation in their process; such is the case of the project for the Modernization of Constantine (PMMC), one of the pioneer urban projects in Algeria with a great ambition and a grand portage policy, where the inhabitant is placed at the gap. This communication is about the effects of this non-public participation in urban projects. They come in: "ignorance", which brings us to talk about the inhabitant spectator, "non-ownership" which returns to discuss the separation of the of its inhabitant role of user, "Anger" which is manifested by the challenges of power, public demonstrations. Finally, the results of the assessment of these effects that are integrated into the pillars decisions-making, organizational and cultural, are based on the results of investigations and exploitation of content carried out in the framework of a thesis on "the tools of management of urban projects in favors of the sustainability".

 Summaries of the 4th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy