La participation citoyenne dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale questionnée par le non-recours à l’offre publique

          WARIN Philippe (2011), "La participation citoyenne dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale questionnée par le non-recours à l’offre publique",Téléscope, n°17/1, pp.116-134.     Extrait du dossier consacré à "La participation citoyenne"    

Télécharger

Télécharger

   

Résumé

  La participation citoyenne dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale ne va pas de soi. L’analyse du phénomène de « non-recours à l’offre publique » indique des ruptures avec le social institué. Dans ces conditions, la participation tant attendue semble incertaine, à moins de comprendre les raisons profondes du phénomène et de penser à partir de là une politique de la demande qui tient compte principalement des utilités individuelles. Ainsi, une approche post-welfariste du social est-elle en mesure de faire de la participation individuelle une pragmatique de l’action publique orientée vers les plus précaires.  

Plan de l'article

  Le non-recours à l'offre publique comme non-participation aux politiques ou aux programmes   Une assimilation institutionnelle de la question du non-recours   La participation des destinataires pour prévenir la non-demande   Conclusion        

Abstract

  Citizen participation in anti-poverty and anti-social exclusion measures is by no means a “given.” An analysis of the phenomenon of “non-take-up” of social services or social security benefits provides evidence of breaks with the instituted social safety net. Under these conditions, citizen participation, though much anticipated, seems to remain elusive – unless one has some understanding of the deep-rooted reasons of the phenomenon and can, on this basis, conceive of a policy of demand that takes individual uses primarily into account. From this perspective, a post-welfarist approach to the social safety net can be used to make individual participation the basis of a pragmatics of public action oriented toward those who are most vulnerable.