Les expériences des CDEC montréalaises et du budget participatif de Porto Alegre à la lumière de leur contribution au renouvellement de la démocratie urbaine

      LATENDRESSE Anne (2006), "Les expériences des CDEC montréalaises et du budget participatif de Porto Alegre à la lumière de leur contribution au renouvellement de la démocratie urbaine", Nouvelles pratiques sociales, n°18/2, pp. 55-72.                                                                                   Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l'article

  Dans le contexte actuel, marqué par la mondialisation et son corollaire la métropolisation, les métropoles se transforment. Pour répondre à la fragmentation sociospatiale des agglomérations métropolitaines, les mouvements urbains de Montréal et de Porto Alegre au Brésil ont mené, à partir du milieu des années 1980, des expériences qui, chacune à leur façon, contribuent à la démocratie urbaine. À Montréal, les corporations de développement économique communautaire, mieux connues sous le sigle CDEC, ont adopté une approche de concertation qui rassemble des acteurs locaux autour d’un objectif commun : la revitalisation socioéconomique d’un territoire en déclin. À Porto Alegre au Brésil, le mouvement urbain adoptait une tout autre démarche. Voulant s’attaquer à la dualisation de la métropole et aux pratiques politiques clientélistes, il innovait en proposant à l’administration municipale un processus permettant aux citoyens organisés et non organisés de participer à l’exercice de priorisation des investissements de la municipalité. Dans cet article, nous présentons les spécificités de chacun de ces modèles et les discutons à la lumière de leur contribution au renouvellement de la démocratie urbaine.    

Plan de l'article

  Transformation des économies métropolitaines et accroissement de la dualisation sociospatiale des villes Montréal : mouvement urbain et développement économique local communautaire Porto Alegre : le mouvement urbain, un incubateur de démocratie participative Le budget participatif : structures, mécanismes et fonctionnement Cogestion des ressources municipales : les citoyens au coeur de la ville Renforcement de la société civile En guise de conclusion      

 Abstract 

  In the context of globalization and metropolization, cities are changing. Faced with sociospatial fragmentation of metropolitan areas, urban movements in Porto Alegre (Brazil) and Montreal have initiated, from the 1980s onwards, new approaches to urban democracy. In Montreal, local development corporations (CDEC) have sprung up bringing together various stakeholders to revitalize the urban social tissue and stop the decline of the territory. In Porto Alegre, urban movements have resisted the dualization of their city and opposed patronage politics. They have forced on the municipal administration new practices where organized and non-organized citizens are deciding on investment priorities. This article focuses on these two experiments and raises some fundamental issues regarding the renewal of urban democracy.                

 

budget participatif Brésil Québec