Analyse et évaluation du processus de gouvernance de la pêche à pied de loisir

Proposition de stage Master 2, année 2016

Encadrant : Frédérique Chlous, Professeur, Muséum national d’Histoire naturelle

Analyse et évaluation du processus de gouvernance de la pêche à pied de loisir

Alors que la pêche à pied récréative est une activité pratiquée par 2 millions de personnes sur le littoral français, un projet européen Life volet « Politique et gouvernance en matière d’environnement », le Life Pêche à pied de loisir, a vu le jour en 2013 pour accompagner les pêcheurs vers un meilleur respect du milieu marin pour le maintien de leur pratique. Ce travail participe à l’action C1 « suivi de l’évolution de la participation des acteurs au processus de gouvernance et de leur perception » du projet Life Pêche à pied de loisir, dont les objectifs sont :

- Expérimenter une meilleure gestion de l’activité de pêche à pied basée sur une gouvernance locale et nationale.

- Mieux comprendre les interactions entre la pêche à pied récréative et les milieux littoraux, la faune et la flore.

- Développer les moyens d’information, de sensibilisation et de communication nécessaires à enrayer les éventuelles pratiques dommageables.

- Participer à l’adaptation de la réglementation

- Contribuer à l'élaboration et la mise en œuvre des plans de gestion des aires marines protégées soumises à une pression de pêche à pied de loisir

- Maintenir à l’issue du projet une sensibilisation des pratiquants au niveau national et local

11 territoires sur les façades Manche-mer du Nord et Atlantique participent à ce projet Life.

Le travail demandé s’inscrit dans le premier objectif à savoir l’analyse du processus de gouvernance et son évaluation.

Le stagiaire de M2 devra :

- réaliser une synthèse bibliographique concernant les modalités de gouvernance et son évaluation

- Construire et mettre en œuvre une enquête qualitative (analyse documentaire et entretiens semi-directifs) auprès des acteurs de la pêche à pied de loisir sur un ou deux sites sélectionnés.

- Analyser les données recueillies

- Rédiger un rapport mettant en avant :

o les principes de la gestion de la pêche à pied adoptés sur le(s) site(s) concernés

o comment ceux-ci sont adaptés ou non aux acteurs présents

o les critères définissant la gouvernance mise en œuvre

o les éléments favorisant ou non la gouvernance

o des propositions concernant l’évaluation de la gouvernance

o des propositions méthodologiques pour systématiser l’analyse sur l’ensemble des sites

du programme

Compétences requises :

- connaissances de la gouvernance

- techniques d’enquêtes en SHS

- qualités rédactionnelles

Lieu : Laboratoire PALOC- Muséum national d’Histoire naturelle et enquête de terrain

Durée : 6 mois à compter de février/mars Rémunération : 6 mois de stage Contact : frederique.chlous@mnhn.fr