Un bilan des recherches sur la participation du public en démocratie : beaucoup de bruit pour rien ?

          BLONDIAUX Loïc et FOURNIAU Jean-Michel (2011), "Un bilan des recherches sur la participation du public en démocratie : beaucoup de bruit pour rien ?", Participations, n°1, pp.10-34.                                                                                                                    

 

 

Télécharger

Télécharger

   

 Résumé de l'article

  La foisonnante littérature sur la participation donne au premier regard une impression d’éclatement. Il est possible cependant de dégager de cet état des savoirs sur la participation du public en démocratie, quelques postures partagées et une série de questions transversales, autour desquelles un débat scientifique peut se nouer. Ces huit questions nodales démontrent à quel point la participation peut être un analyseur fécond des phénomènes sociaux et politiques plus larges qui la rendent possible et la contraignent. Ces problématiques sont autant d’enjeux qui rendent nécessaire l’établissement de passerelles entre les recherches, par-delà les disciplines et les cadres théoriques mobilisés, justifiant ainsi la création d’une revue et d’un réseau de chercheurs spécialisés dans ces questions.    

Plan de l'article

  Introduction Des recherches en rhizome Une confrontation artificielle ? Les recherches sur la participation (1) : caractères communs et postures partagées L’inflation normative initiale et son dépassement Entre critique et pouvoir de décision : la tension constitutive des recherches sur la participation Ce que les sciences sociales font à la participation et réciproquement Le tropisme procédural et ses conséquences Une traque inquiète des effets, elle-même sans effet ? Les vertus heuristiques du désenchantement Les recherches sur la participation (2) : problèmes transversaux et questions nodales L’impact sur la décision La transformation des individus Les effets structuraux et substantiels de la participation La place du conflit L’influence du dispositif La mise en institution de la participation et sa codification juridique La professionnalisation de la participation La redéfinition de l’expertise      

 Abstract 

  The extensive litterature on participation research gives at first a very scattered impression. It is however possible to draw from this state of the art on public participation in democracy several shared assumptions and a set of salient questions, around which a scientific debate can blossom. These eight cross-cutting questions highlight that participation can allow analyzing broader social phenomena, which make it possible and constrain it. These interrogations emphasize the need for building further links between research, beyond disciplinary boundaries and theoretical models, and justify the creation of a network and of a new journal dedicated to participation research.   Sommaire du n°1 de la revue ⇒    

 Loïc Blondiaux : Vidéo de la conférence donnée à l'occasion du premier Congrès du GIS Démocratie & Participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 19 octobre 2011.

 

 

 

Jean-Michel Fourniau : Vidéo de la conférence donnée à l'occasion du premier Congrès du GIS Démocratie & Participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 19 octobre 2011.  

 

 

 

 

 Actes du Premier Congrès du GIS Démocratie & Participation

 

 

 

 

participation action publique décision procédure délibération dispositif conflit institution expertise professionnalisation