Stratégies de résistance ou de promotion des acteurs de la démocratie représentative face aux procédures participatives

   

Bocquet Jonathan, « Stratégies de résistance ou de promotion des acteurs de la démocratie représentative face aux procédures participatives », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 3èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Bordeaux, 22-23 novembre 2013, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/1613

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l'article

En faisant une observation du système partisan et des dispositifs participatifs de l'agglomération lyonnaise sur la période 2010-2013, ce papier vise à comprendre les enjeux du déploiement de dispositifs participatifs pour les acteurs de la démocratie représentative en premier desquels les élus et les partis politiques. Mêlant entretiens semi-dirigés, observation participante, et ethnographie, l'étude s'attache à comprendre les stratégies de promotion ou de résistance des partis politiques face à l'impératif participatif. Face à un « consensus participatif » les cultures partisanes diverses appréhendent avec nuance les objectifs et les modalités de la participation et de la concertation. Ce papier propose une réflexion sur les tensions sous jacentes entre démocratie représentative et démocratie participative et met en avant les conditions de diffusion et de circulation de la rhétorique participative. Cela conduit à nous interroger sur la concurrence des mode de légitimation, de sélection des idées et de répartition du pouvoir, en somme de questionner les conceptions de démocratie et de citoyenneté des acteurs partisans.

 

 Actes des 3èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

 

 Abstract

Based on the observation of tools and formats of participatory democracy within the cities of the Grand Lyon between 2010 and 2013, this paper proposes to consider the issues and the uses of  the ermerging public policies of participation. By taking into account diverse participation formats, and by crossing interviews and ethnographic work,  it discusses the articulation of justification within political and partisans cultures. The participatory settings are framed by the intern logics of the party system and the various designs of citizenships and democracy of the parties. It appears there's a quarrel of legitimacy between the actors of representative democracy and participatory democracy. The study of actors’ strategies and aims highlights the power struglles into the public action process.

 

 Summaries of the 3rd Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy