Sondages et délibération. Une épistémologie alternative de l'opinion publique ?

     

Loïc Blondiaux (2002) "Sondages et délibération. Une épistémologie alternative de l'opinion publique ?"Politix, n°15/57, pp.167-180.

      Résumé :   La critique des sondages traditionnels connaît aujourd'hui un renouveau. Différentes techniques, à l'instar du sondage délibératif ou du questionnaire de choix, visent à produire une opinion publique « informée » et délibérative. En dépit de leur développement encore marginal en France, de tels dispositifs s'inscrivent dans un processus de reformulation du concept d'opinion publique à la lumière d'un idéal de délibération collective. Dans ce modèle en voie de formation, l'opinion publique ne peut plus être assimilée à une somme arithmétique d'opinions individuelles recueillies séparément et dans un contexte privé mais doit être pensée comme le produit d'un processus d'information, d'argumentation et de discussion à la construction duquel la technique d'enquête participe.       Article issu du dossier "Démocratie et délibération".