Regards critiques sur la participation politique en ligne

Le colloque "Regards critiques sur la participation politique en ligne", organisé par le réseau DEL, s'est bien déroulé les 19 et 20 juin derniers, au siège du CNRS, à Paris. Vous pouvez retrouver sur le blog, les résumés des interventions, les textes et supports des différents intervenants, ainsi que des enregistrements audio : http://colloquedel2013.fr/ Vous trouverez aux liens suivants : - les photos des deux journées : http://www.flickr.com/photos/97804204@N08/sets/ - les Storify : http://storify.com/reseauDEL - la première chronique réalisée par Christophe Payet, sur France Culture plus, à partir de l'une des interventions de la journée "Jeunes chercheurs" (le 19 juin) : http://plus.franceculture.fr/factory/politique/sommes-nous-prisonniers-politiques-de-l-architecture-du-web

Présentation

Organisé par le réseau « Démocratie électronique » (DEL), rattaché au CEDITEC (EA 3119) de l’Université Paris Est Créteil et au CERTOP-CNRS, sous la responsabilité scientifique de Gérard Loiseau et Stéphanie Wojcik, le colloque international « Regards critiques sur la participation politique en ligne » a pour objet de confronter les travaux scientifiques, issus de disciplines variées, consacrés aux transformations des régimes politiques contemporains possiblement induites par l’intégration croissante des technologies numériques, et plus particulièrement d’Internet, dans les divers domaines de la vie sociale.

Les travaux qui portent sur les pratiques de « démocratie électronique » se sont en effet multipliés depuis une quinzaine d’année alors même que se déployaient parallèlement des mutations techniques d’Internet – tant au niveau des architectures que des interfaces – et des nouvelles pratiques politiques et sociales qui résultent de l’appropriation des nouvelles fonctionnalités du réseau. Une série de travaux récents incitent aujourd’hui à s’interroger sur la pertinence des cadres théoriques et épistémologiques mobilisés par la communauté scientifique pour cerner les pratiques des réseaux numériques en tant qu’ils favorisent des modes d’implication et de participation politiques.

Plus précisément, ce colloque vise à explorer les pratiques numériques de participation politique en interrogeant à la fois ses manifestations empiriques, et la consistance des concepts utilisés jusqu’alors pour procéder à leur qualification.

A cette fin, le colloque repose sur deux modalités :

le 19 juin 2013 :

Une journée destinée à la présentation et à la discussion des communications de jeunes chercheurs, sélectionnées suite à un appel à communication (clos) ;

le 20 juin 2013 :

Deux tables rondes rassemblant des chercheurs confirmés, conviés à interroger leur travaux à partir d’un double questionnement : « Peut-on analyser la participation politique en ligne avec les approches théoriques traditionnellement utilisées en sciences humaines et sociales ? » Et corrélativement : « Les recherches sur les usages politiques d’Internet et des réseaux sociaux revisitent-elles certaines approches théoriques, ou même, en produisent-elles de nouvelles ? »

Le colloque DEL est soutenu par les partenaires suivants :

  • Université Paris Est Créteil (UPEC)
  • Centre d’étude des discours, images, textes, écrits, communications (CEDITEC) – UPEC
  • Centre d’Etude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir (CERTOP) – Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
  • Université de Technologie de Compiègne
  • Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Participation du public, décision, démocratie participative »
  • Comité de Recherche 10 « Démocratie électronique » de l’Association Internationale de Science Politique
  • Enpolitique.com, dans le cadre du programme de collaboration France-Québec en SHS de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et du Fonds Québec Recherche Société et Culture (FQRSC)
  • Standing Group Internet&Politics – European Consortium for Political Research (ECPR)
  • Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l’information et la société (GRICIS) – Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • International Journal of Electronic Governance
  • Groupe de recherche en communication politique (GRCP) – Université Laval

Programme (à télécharger)

19 juin 2013 : JOURNEE « JEUNES CHERCHEURS »

9H-9h15 : Accueil

9h15-9h30 : Présentation du colloque

9h30-10h: Gérard LOISEAU. Historique du réseau DEL et objet du colloque

10h-10h30 : Stéphanie WOJCIK. Présentation de la journée « Jeunes chercheurs »

10h30-13h : Les débats idéologiques et théoriques de la participation politique en ligne

  • François ALLARD (CELSA, Université Paris-Sorbonne, France) : De la « démocratie électronique » à la « transparence numérique » ?
  • Séverine ARSENE (Laboratoire Communication et Politique, France) : La participation en ligne comme instrument de stabilité politique: le cas de la Chine.
  • Romain BADOUARD (Centre de Sociologie de l’Innovation/Mines ParisTech, France) : En quoi les technologies du web sont politiques ?
  • Ewa KRZATALA-JAWORSKA (CRPS, Paris 1, France) : Faut-il (vraiment) définir la participation en ligne ?
  • Paolo MALFERMO, Raffaele CANFORA, Augusta Isabella ALBERICI, Patrizia MILESI, and Daniela MARZANA (Department of Psychology, Catholic University of Milan, Italy) : Online discussions and political participation: the psychosocial predictors of collective action among social movements’ and political parties’ activists.
  • Alina ÖSTLING (European University Institute, Italy) : The quality of e-participation projects – who are their users and what is the impact?

13h-14h : déjeuner

14h- 16h30 : De nouveaux formats de la parole politique, de nouveaux lieux de politisation ?

  • Julien BOYADJIAN (CEPEL, Université Montpellier 1, France) : Twitter, un nouveau « baromètre de l’opinion publique » ?
  • Patrícia DIAS DA SILVA (ESCS-IPL, School of Communication and Media Studies, Lisboa Polytechnic Institute, Portugal) : Joining the online video conversation? Discourse and practices of European political institutions and politicians on YouTube.
  • Gonen DORI-HACOHEN and Nimrod SHAVIT (Department of Communication, University of Massachusetts, Amherst, US) : The discursive and cultural meanings of Israeli tokbek (talk-back – online commenting) and their relevance to the online democratic public sphere.
  • Tim HIGHFIELD (Queensland University of Technology, Australia) : Twitter and Australian political debates.
  • Coralie LE CAROFF (CARISM, Université Paris 2 Panthéon- Assas, France) : Les usages sociopolitiques de Facebook sous le prisme du genre.
  • Félix TREGUER (Centre de recherche historique (CHR-CNRS), EHESS., Paris, France) : La citoyenneté insurrectionnelle sur Internet face à la démocratie représentative :
 contestation, résistance, désobéissance.

16h30-16h45 : pause

16h45-19h15 : De nouveaux acteurs, de nouvelles reconfigurations du pouvoir politique ?

  • Timothy ARNOLD (School of Information and Center for Middle Eastern Studies at the University of Texas at Austin, US), Matthew RAFALOW and Amber TIERNEY (Department of Sociology in the School of Social Sciences at the University of California, Irvine) : Movements and Collective Identity: Twitter, Framing, and #Tahrir.
  • Nicolas BAYGERT (LASCO – Laboratoire d’Analyse des Systèmes de Communication des Organisations, Université catholique de Louvain, Belgique et CELSA, Université Paris IV-Sorbonne, France): L’activisme numérique au regard du consumérisme politique: Pirates et Tea Partiers sous la loupe.
  • Davide BERALDO (Graduate School in Social and Political Sciences, University of Milan, Italy) and Juan GALAN-PAEZ (Department of Computer Science and Artificial Intelligence, University of Seville, Spain): New media, new movements, new identities? The #OCCUPY network on Twitter and the challenges to the concept of collective identity.
  • Clément MABI (Laboratoire COSTECH, Université de Technologie de Compiègne, France) et Anaïs THEVIOT (Sciences po Bordeaux, Centre Emile Durkheim, France) : Vers une reconfiguration des catégories classiques de l’engagement politique sur Internet ? Analyse de l’insertion du site Toushollande.fr dans le dispositif porte à porte, mis en place lors de l’élection présidentielle française de 2012.
  • Clémence PENE (Laboratoire des théories du politique (LabTop), Université Paris 8, France) : Les « experts » de la politique en ligne, de Solferino à Chicago.
  • Chang SUP PARK (College of Mass Communication and Media Arts, Southern Illinois University Carbondale, USA) : Political carnivalism: digital media use and a new political participation in South Korea.

19h30-21h: Cockail, au CNRS, salle Perrin

20 juin 2013 : LES TABLES RONDES

9h15-9h30 : Accueil

9h30-10h: Présentation des tables rondes

10h-13h: Première table ronde : Activisme et mobilisation

13h-14h: Déjeuner (cantine du CNRS)

14h-17h: Seconde table ronde : Expressions et délibération

17h : fin du colloque

21 juin 2013 (10h-13h) : Assemblée générale du réseau DEL à l’Institut du Management de l’Information (IMI) de l’Université de Technologie de Compiègne 62 Boulevard de Sébastopol 75003 PARIS Métro Etienne Marcel ou Réaumur (ligne 4) ; RER Châtelet les halles sortie Lescot