Regards critiques sur la participation politique en ligne

Colloque organisé par le réseau de recherche "Démocratié électronique" DEL/CERTOP/CNRS

  « Regards critiques sur la participation politique en ligne »

Paris, 19-20 juin 2013

Depuis sa création en juin 2002, au CERTOP/CNRS, sous la responsabilité scientifique de Gérard Loiseau, le réseau "Démocratie électronique" (DEL) œuvre à la valorisation des recherches qui interrogent les liens entre les processus démocratiques et les technologies numériques. Comprenant en 2012 plus de 150 membres dans plus d'une vingtaine de pays, DEL constitue également un espace interdisciplinaire de discussion de ces recherches à travers l'organisation régulière de rencontres et de séminaire. Outre les productions individuelles de ses membres, les coopérations scientifiques auxquelles il a pu donner lieu, et les partenariats qu'il a pu nouer, DEL souhaite désormais contribuer plus directement à la production scientifique en organisant, dix après sa création, un colloque international dans la perspective de plusieurs publications qui permettront à la fois de faire une synthèse de la masse de recherches conduites jusqu'à présent dans le domaine de la "démocratie électronique" et de défricher de nouvelles problématiques.

Aussi, l'objectif du colloque "Regards critiques sur la participation politique en ligne" est de confronter les travaux scientifiques, issus de disciplines variées, consacrés aux transformations des régimes politiques contemporains possiblement induites par l'intégration croissante des technologies numériques, et plus particulièrement d'Internet, dans les divers domaines de la vie sociale. Oscillant entre un enthousiasme techno-centré et un scepticisme socio-constructiviste, les premières réflexions sur la capacité d'Internet à revitaliser le fonctionnement des gouvernements représentatifs à travers son appropriation citoyenne ont rapidement fait place à des interrogations plus substantielles sur les conditions et les modalités selon lesquelles les citoyens sont effectivement en mesure de se saisir des réseaux numériques en vue de s'informer, d'exprimer des préférences ou des revendications politiques, de contester les pouvoirs institués ou de constituer des formes de mobilisation inédites. Au-delà d'une telle perspective téléologique, la multiplication des possibilités d'information et d'expression engendrées par le développement des réseaux sociaux pouvant bousculer les représentations et les pratiques institutionnelles questionne les frontières du politique et le rôle des technologies dans leur capacité à accroître leur degré d'élasticité.

Plus précisément, ce colloque vise à explorer les pratiques numériques de participation politique en interrogeant à la fois ses manifestations empiriques, et la consistance des concepts utilisés jusqu'alors pour procéder à leur qualification.   À cette fin, le colloque se déroule sur deux journées :

19 juin 2013 : Discussion des travaux des jeunes chercheurs sur appel à communications

La première journée (19 juin 2013) repose sur la présentation et la discussion des travaux des jeunes chercheurs, en français et en anglais, issus des réponses à l'appel à communications disponible sur le site web de DEL

date limite de réponse : le 17 septembre 2012.

Cette première journée est organisée autour de trois séances thématiques :

  1. Les débats idéologiques et théoriques de la participation politique en ligne ;
  2. Les nouveaux formats de la parole politique et nouveaux lieux de politisation ;
  3. Les nouveaux acteurs et reconfigurations du pouvoir politique.

Pour chacune des séances, quatre communications seront présentées (soit douze textes sur l'ensemble de la journée), un discutant en proposant l'analyse critique, suivie d'un débat avec le public.

 20 juin 2013 : assemblée générale du réseau DEL et deux tables rondes

 Outre l'assemblée générale du réseau DEL qui aura lieu dans la matinée, la seconde journée (20 juin 2013) est consacrée à deux tables rondes :

Peut-on analyser la participation politique en ligne avec les concepts traditionnellement utilisés en sciences humaines et sociales ?

Cette première table ronde convie à débattre des chercheurs, français et étrangers, ayant une expérience significative des recherches sur les rapports entre politique et numérique.

La seconde table ronde conviera des acteurs politiques à débattre à partir de l'interrogation liminaire :

En quoi le numérique a-t-il changé la manière de faire de la politique ?

 

Responsables scientifiques Gérard Loiseau (loiseau@univ-tlse2.fr) Stéphanie Wojcik (stephanie.wojcik@u-pec.fr) www.certop.fr/DEL Conseil Scientifique Eva Anduiza (Universitat Autònoma de Barcelona, Spain); Nick Anstead (London School of Economics, UK); Frédérick Bastien (Université de Montréal, Canada); Gersende Blanchard (Université Lille 3, France) ; Robert Boure (Université Toulouse 3, France) ; Dominique Cardon (Orange Labs, France) ; Stephen Coleman (Leeds University, UK); Carlos Cunha (Lisbon University Institute, Portugal); Patrice Flichy (Université Paris Est Marne-la-Vallée, France); Eric George (Université d'Ottawa, Canada); Rachel Gibson (Manchester University, UK); Todd Graham (University of Groningen, The Netherlands); Fabien Granjon (Université Paris 8, France); Dimitris Gouscos (University of Athens, Greece); Fabienne Greffet (Université de Lorraine, France); Josiane Jouët (Université Paris 2, France); Rabia Karakaya Polat (Isik University, Turkey); Norbert Kersting (Muenster University, Germany); Raphaël Kies (Université du Luxembourg); Robert Krimmer (OSCE, Poland); Gérard Loiseau (Certop/CNRS, France); Laurence Monnoyer-Smith (Université de Technologie de Compiègne, France); Karen Mossberger  (University of Illinois at Chicago, USA); Zizi Papacharissi (University of Illinois at Chicago, USA); Serge Proulx (Université du Québec à Montréal, Canada) ; Jarmo Rinne (University of Helsinki, Finland); Cristian Vaccari  (Università di Bologna, Italy); Thierry Vedel (CEVIPOF, France); Yanina Welp (University of Zurich, Switzerland); Stéphanie Wojcik (Université Paris Est Créteil, France); Han Woo Park (YeungNam University, South Korea), Scott Wright (Leicester University, UK).   Comité d'organisation Romain Badouard (Université de Technologie de Compiègne); Simon Gadras (Université de Lorraine); Fabienne Greffet (Université de Lorraine); Ewa Krzatala-Jaworska (Université Paris 1); Gérard Loiseau (Certop/CNRS); Clément Mabi (Université de Technologie de Compiègne); Laurence Monnoyer-Smith (Université de Technologie de Compiègne); Clémence Pène (Université Paris 8); Anaïs Théviot (Sciences Po Bordeaux); Stéphanie Wojcik (Université Paris Est Créteil).

 

Partenaires scientifiques

  • CERTOP/CNRS
  • CEDITEC, Université Paris Est Créteil
  • COSTECH, Université de Technologie de Compiègne
  • Groupement d’intérêt scientifique sur la participation du public aux processus décisionnels et la démocratie participative (GIS Démocratie et participation)
  • International Political Science Association (IPSA) - Research Committee 10 "Electronic Democracy"
  • European Consortium for Political Research (ECPR) - Standing Group on Internet & Politics