Quand une citadelle technique se (sou)met à l’épreuve de l’impératif délibératif. Récit et analyse pragmatique d’une procédure de type mini public dans le domaine de l’eau potable

      BEDU Clémence (2010),Quand une citadelle technique se (sou)met à l’épreuve de l’impératif délibératif. Récit et analyse pragmatique d’une procédure de type mini public dans le domaine de l’eau potable,  Thèse de doctorat en Science de l'Homme, mention Sciences, techniques, société, Université de Strasbourg, 27 septembre 2010.                                                                                                                       Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de la thèse

  Les procédures participatives et délibératives fondées sur le recours au citoyen profane connaissent un regain d’intérêt dans les démocraties actuelles, caractérisées par la remise en cause de la délégation de la décision à l’Elu et à l’Expert et par la montée en puissance des politiques de l’usager dans l’action publique locale. Ces expériences de « démocratisation de la démocratie » sont étudiées par un champ académique prolifique. A partir de l’analyse d’un projet de démocratisation de la vie d’un service d’eau potable d’une communauté urbaine mené dans le cadre d’une recherche-action, ce travail concentre l’attention sur certains angles délaissés dans la littérature : comment un projet de participation citoyenne est-il reçu et vécu en interne par une organisation qui le convoque ? Comment des citoyens profanes s’y prennent-ils pour penser et produire un avis dans le cadre d’une procédure de type « mini public », et qu’est-ce qui contingente la trajectoire de cette production collective ? Comment une telle initiative de participation citoyenne impacte-t-elle ses protagonistes et le système d’action publique locale, en l’absence de controverse et de « prises » de participation ? Pour décrire cette entreprise située de mise à l’épreuve de l’hypothèse de la démocratie technique, nous développons une approche inductive inspirée de la sociologie pragmatique. On s’efforcera de contribuer sur un plan théorique d’une part, à la description de l’activité délibérative, sur un plan opérationnel d’autre part, aux conditions d’efficacité et de prise au sérieux des démarches participatives de type « mini public » au niveau local.   Clémence Bedu :  UMR GESTE (GEStion Territoriale de l'eau et de l'Environnement), ENGEES - IRSTEA.     Jury de soutenance :Rémi BARBIER, Professeur de Sociologie et Directeur du GESTE, ENGEES, StrasbourgLoïc BLONDIAUX, Professeur des Universités en Science Politique, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (Rapporteur)Michel CALLON, Professeur de Sociologie, Ecole des Mines de ParisPaul CLOUTOUR, Président au Dialogue Citoyen et à la Gouvernance, Nantes Métropole (Membre invité)Philippe HAMMAN, Maître de conférences HDR en Sociologie, Université de Strasbourg (Rapporteur)Jodelle ZETLAOUI-LEGER, Maître de conférences HDR en Sociologie, Institut d’Urbanisme de Paris (Rapporteur)  

 

Plan de la thèse

  Introduction Problématique de la thèse Le protocole de recherche Une vue d’ensemble du travail expérimental Structure de la thèse   Chapitre 1. Les généalogies du projet Dem’eau 1. Les services urbains à l’heure de la participation 2. L’inscription de l’eau à l’agenda du débat public 3. Les déclencheurs locaux du projet Dem’eau   Chapitre 2. La laboratisation d’une bureaucratie communautaire 1. La recherche-intervention 2. Les tribulations du projet Dem’eau   Chapitre 3. Les procédures de type "mini public" à l’épreuve du local. Un panorama critique 1. Historique et déclinaisons plurielles 2. Des vertus reconnues et des enjeux problématiques 3. La délibération dans les procédures de type "mini public" 4. Retour d’expérience sur le premier jury citoyen territorial français   Chapitre 4. Récit de l’atelier citoyen Dem’eau 1. Les coulisses de l’atelier 2. Le déroulé de l’atelier en quatre actes   Chapitre 5. Analyse pragmatique de la délibération de l’atelier citoyen Dem’eau 1. Le cadre général d’analyse 2. L’avis final en pièces détachées   Chapitre 6. Evaluation de l’atelier citoyen Dem’eau 1. Etat(s) de la participation 2. Les « pièces » de l’atelier vues par les jurés 3. La portée de l’expérience sur les jurés   Conclusion Quelle portée du projet Dem’eau sur l’action publique locale ? La recherche-intervention : des promesses et des risques Recommandations pour la conduite des "mini publics" Vers un nouveau modèle descriptif de la délibération ?     Références bibliographiques Table des matières Résumé      

 Abstract 

  When a "technical citadel" is tested by the "deliberative imperative". Pragmatic reporting and analysis of a minipublic procedure on the subject of drinking water provision.   Participative and deliberative procedures founded upon reliance on the average citizen are seeing an increasing relevance within today’s democracies, characterised by their challenging of the delegation of decision-making to the Representative and the Expert, and by the User’s rising political power in local politics. These instances of ‘democratising democracy’ have been studied extensively in the academic world. By starting with an analysis of a scheme to democratise drinking water provision within an urban community, conducted within the framework of action research, this study focuses on a few neglected points of view in academic writing: how is a participatory project for citizens received and experienced within an organisation that originally requested their participation? How do regular citizens go about thinking and producing a collective report within a mini-public framework, and what influences the trajectory of this collective product? How does this initiative in citizen participation impact its protagonists and the local political system, in the absence of controversy ? In order to test the hypothesis of technical democracy in detail, an inductive approach has been developed, inspired by pragmatic sociology. On the one hand this work will endeavour to contribute theoretically, by describing deliberative activity, and on the other, operationally, provided that local mini-public participative approaches are treated with seriousness and efficiency.   Keywords: participation, deliberation, technical democracy, local policy, citizens’ jury / committee, action research, drinking water.       Télécharger la thèse (13,32 Mo) et ses annexes (4,28 Mo), et son marque-page.              

 

action publique locale délibération démocratie technique eau potable jury citoyen participation recherche-action