Participation citoyenne aux conflits socio-environnementaux : effets sur la triple crise dans la démocratie

          MARTINEZ PALACIOS Jone (2011), "Participation citoyenne aux conflits socio-environnementaux : effets sur la triple crise dans la démocratie", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l'article

  Cette communication expose les effets socio-culturels, politiques et institutionnels de la participation par irruption et par invitation dans huit casses d´analyse de conflits socio- environnementaux développés en Espagne (concrètement en Catalogne et au Pays basque) entre les années 2000 et 2007. Plus concrètement, on analyse les changements qu´on eu lieu dans les éléments de la crise de la démocratie après l´application de processus et dynamiques participatives introduits dans les contextes de conflits socio environnementaux. C’es a dire, on examine : les relations et les attitudes entre les citoyennes, la création de nouveaux groups et associations, le changement vers une nouveau manière de gérer les intérêts communes, l´influence sur les citoyens par rapport à l´attitude des acteurs politiques et des partis politiques, l´impact sur la dénaturalisation du monopole politique institutionnel et l´impacte sur la légitimation du pouvoir après les processus et mécanismes participatives mis en fonctionnement.      

 Abstract 

  This communication presents the socio-cultural, political and institutional effects of the participation, by irruption and invitation, in eight conflicts case studies developed in Spain between the years 2000 and 2007 (specifically in Catalonia and the Basque Country). To be more precise, we analyze the changes taken place in the elements of the crisis of the democracy after the application of participative processes and dynamics entered in the context of environmental conflicts. We analyze: the changes in the relations and attitudes between citizens, the creation of new groups and associations, the change to a new way of managing common interests, the attitude towards political actors and political parties, the effect on the denaturation of the institutional political monopoly and the effect on the power legitimization after the implementation of participative processes and mechanisms.

 

 

 

 Actes du Premier Congrès du GIS Démocratie & Participation