Paroles et agir autorisés des conseils citoyens : une exploration lexicale par les méthodes de l’analyse statistique des données textuelles

Natacha Souillard (LERASS, Université Toulouse 3) « Paroles et agir autorisés des conseils citoyens : une exploration lexicale par les méthodes de l’analyse statistique des données textuelles »  in GIS Démocratie et Participation, Actes des cinquièmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Tours, 12 et 13 janvier 2018, ISSN 2271-7994, URL : https://www.participation-et-democratie.fr/paroles-et-agir-autorises-des-conseils-citoyens-une-exploration-lexicale-par-les-methodes-de-l

 

TELECHARGER

 

Résumé de l'article :

La récente refonte de la politique de la ville matérialisée par la loi de programmation du 21 février 2014, a instauré un nouveau type d’assemblée citoyenne : les conseils citoyens. Associés à l’élaboration, la mise en oeuvre et l’évaluation du contrat de ville, les conseils citoyens font partie intégrante des dispositifs de gouvernance locale. Ils sont ainsi révélateurs des tensions de politisation/dépolitisation (Comby, 2009) des problèmes publics locaux entre autonomie et co-responsabilité. À partir de l’exploration lexicale d’un corpus constitué des retranscriptions de séances plénières de conseils citoyens toulousains, avec les outils de l’analyse statistique de données textuelles, nous interrogeons ces nouveaux dispositifs de participation, comme des espaces de délibération (Blondiaux & Sintomer, 2002) sujets à de multiples contraintes.

 

Actes des 5èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

Abstract :

The recent (February 2014) french law called “Loi Lamy” created a new type of citizen assembly: citizen councils. Citizen councils are meant to be an integral part of the local governance device. They reveal the tensions between politicization and depolitization (Comby, 2009) of local public issues and between autonomy and co-responsibility. We question these new participatory devices, as spaces of deliberation (Blondiaux & Sintomer, 2002) submissed to numerous constraints.

 

Summaries of the 5th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy