Négocier à partir de l'enjeu écologique ? Concertation instituée et mobilisations locales. Le cas de la zone de l'Union (Nord, France)

          LEJEUNE Caroline (2011), "Négocier à partir de l'enjeu écologique ? Concertation instituée et mobilisations locales. Le cas de la zone de l'Union (Nord, France)", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l'article

  Au versant nord-est de la métropole lilloise, la zone de l'Union, ancien espace industrialisé, a été marqué d'une crise territoriale sans précédent. L'ampleur de la crise a traumatisé le territoire et sa capacité de rebondir. Une succession de projet s'est présentée sans pour autant être en mesure de définir un projet de territoire cohérent. La labellisation « durable » du territoire contribue à lancer un nouvel élan de cohérence d'aménagement urbain. Comment saisir l'usage de l'argument écologique, dans les opérations d'aménagement et les stratégies militantes ? La communication s'attachera à montrer comment s'effectue la recomposition des logiques participatives autour de l'enjeu écologique. La spécificité de cet enjeu contribue à modifier les perspectives temporelles du projet. Très souvent, relégué au second plan des politiques d'aménagement (social, économique),  nous verrons comment la négociation de l'enjeu permet une reformulation du projet entre les inégalités sociales et les inégalités écologiques et que la convergence de ces notions permet de questionner les procédures délibératives choisies ainsi que les perspectives du projet.      

 Abstract 

  On the east-north of the association of local authorities of Lille, stays the district of Union, which was a former industrial park, touched by an incredible economical and social crisis. The scale of this crisis traumatized this territory and his capacity to define a new way of development. Many opportunities are appeared but they don't give project of coherent territory. The "sustainable" certification of the territory contributes to give a new kind of coherence in the urban planning. How to include the custom of the ecological argument in the operations of urban planning and the militant strategies? The communication will attempt to show how is made the reorganization of the participative logics around the ecological stake. The specificity of this stake contributes to modify the temporal perspectives of the project. Very often, relegated in the background of the policies of development (social, economic), we shall see how the negotiation of the stake allows a reformulation of the project between social inequalities and ecological disparities. We also show that the convergence of these notions allows to question the deliberative procedures chosen as well as the perspectives of the project.

 

 

 

 Actes du Premier Congrès du GIS Démocratie & Participation