Les pratiques de cartographie en ligne : expression, circulation, remédiation

Soutenance de Thèse

 

Jean-Christophe Plantin

Les pratiques de cartographie en ligne : expression, circulation, remédiation

  Sous la direction de Laurence Monnoyer-Smith   le 6 décembre 2012 à 14 h

Institut de Management de l’Information (Université de Technologie de Compiègne)

62, bd. Sébastopol, 75003, Paris

 

Membres du jury :

 
  • Robert Boure, Professeur, Université Paul Sabatier - Toulouse 3 (Président du Jury)
  • Yves Jeanneret, Professeur,  Université Paris Sorbonne – Paris 4 (Rapporteur)
  • Franck Rebillard, Professeur, Université Sorbonne nouvelle – Paris  3 (Rapporteur)
  • Laurence Monnoyer-Smith, Professeure, Université de Technologie de Compiègne (Directrice de thèse)
  • Serge Bouchardon, Maître de conférence, Université de Technologie de Compiègne (Directeur de thèse)
  • Bruno Latour, Professeur, Sciences-Po Paris.
  • Virginie Julliard, Maîtresse de conférence, Université de Technologie de Compiègne
 

Résumé :

  Cette recherche doctorale porte sur les applications de cartographie numérique en ligne, également appelées « Web Mapping » ou « mashups » cartographiques. Elle propose d’analyser celles-ci lors de pratiques réflexives, à la fois individuelles et collectives, typiques de la « modernité seconde ». L’hypothèse défendue dans ce travail est que la carte peut soutenir une version personnelle d’un fait ou d’un événement (sa « remédiation ») par un-e internaute, en croisant les propriétés de la carte avec les possibilités d’expression et de participation des internautes en ligne. La démonstration se base sur l’analyse des cartes de radiation au Japon après l’explosion de la centrale de Fukushima le 11 mars 2011. Les ressources théoriques et méthodologiques des sciences de l’information et de la communication, de la géographie et de la sociologie des sciences et des techniques sont mobilisées à cet effet. L’exercice de la réflexivité en temps de crise sera mis en avant à travers l’analyse des étapes de création de données à même d’alimenter les cartes de radiation, la formation d’un public en ligne pour réaliser celles-ci, les actions qui leur sont déléguées et les manières dont elles sont mobilisées lors de leur circulation en ligne.    

Accès :

Métro Reaumur Sébastopolo (ligne 3)     La soutenance sera suivie d'un pot à l'Institut.