Légitimité de proximité et dispositifs participatifs municipaux en Argentine

  Soutenance de Thèse  

Annunziata Rocio 

 

La légitimité de proximité et ses institutions. Les dispositifs participatifs dans les municipalités de Morón, Rosario et Ciudad de Buenos Aires   

Thèse en études politiques  sous la direction de Pierre Rosanvallon    Soutenance le 09 mars 2012 au Collège de France (3 rue d’Ulm, 75005 Paris)    

 

Membres du jury :    Pierre Rosanvallon (Collège de France/EHESS), directeur de thèse  Isidoro Cheresky (Université de Buenos Aires), directeur de thèse  Philippe Urfalino (EHESS)  Loïc Blondiaux (Université Paris I), rapporteur extérieur  Claudia Hilb (Université de Buenos Aires)  Joseph-Ivon Thériault (Université de Québec à Montréal), rapporteur  extérieur       Résumé :   L'objectif général du projet est de comprendre la signification de l'ensemble de mécanismes de participation citoyenne dans les expériences locales argentines comme mise en scène / production de la proximité entre représentants et représentés. D'abord, on se propose d'observer comment se manifeste dans ce type de dispositifs la connaissance experte et la connaissance du quotidien et quelle est la légitimité dont se réclament le citoyen ordinaire qui participe et les gouvernants qui l'invitent à participer, visant à établir de quelle façon la  démocratisation de l'expertise et l'exaltation de l'expérience quotidienne contribuent à cette mise en scène / production de la proximité. En second lieu, on cherche à observer l'expression du contrôle citoyen en tant que surveillance, dénonciation et notation, afin d'identifierle lien entre la proximité et le contrôle et d'interpréter la construction du rapport entre participation et transparence. Finalement, on essaie d'examiner les différentes  conceptions de 'la politique' qui sont en jeu dans les instances participatives. Pour accomplir les objectifs on a sélectionné trois municipalités argentines dans lesquelles un travail de terrain sera effectué : Morón (province de Buenos Aires), Rosario (province de Santa Fe) et la Ciudad Autónoma de Buenos Aires (capital fédéral de  l'argentine). Ce travail de terrain consistera en : une compilation des normatives (aux niveaux national, provincial et municipal) qui régissent les divers mécanismes participatifs à chaque localité ; l'élaboration d'une typologie des divers dispositifs participatifs implémentés aux trois municipes ; des entretiens semi-structurés aux acteurs impliqués dans les scènes participatives locales - citoyens, fonctionnaires municipaux, journalistes, membres dispositifs - réunions de conseils de quartier, enquêtes publiques, sessions participatives des conseils  délibérants, suffrages des budgets participatifs. Il faut noter que le cadre temporel que la recherche suppose s'étend depuis 2007 jusqu'à 2010.     .