Le vote justifié : outil d’articulation entre vote et délibération

   

Vandamme Pierre-Étienne (Chaire Hoover d’éthique économique et sociale-ISP, Université catholique de Louvain (UCL)), « Le vote justifié : outil de participation délibérative », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Lille, 13 et 14 novembre 2015, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/2036/

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l’article

Une des questions négligées par la littérature contemporaine sur la démocratie délibérative concerne l’articulation entre les pratiques du vote et de la délibération. En opposition avec la « force non coercitive de l’argument meilleur » régissant les discussions visant l’entente, le vote sanctionne un rapport de force : la loi du plus grand nombre. En outre, le vote est une action généralement réalisée en secret. Or, l’un des intérêts des délibérations publiques est que la publicité encourage à prendre en égale considération tous les intérêts concernés, tandis que le dialogique stimule la remise en question de ses opinions spontanées et l’ouverture à autrui. Dans une perspective délibérative, centrée sur l’échange de raisons et de justifications, la pratique du bulletin secret a de quoi laisser insatisfait. L’idée d’un vote justifié entend combiner les avantages respectifs du secret et de la publicité, en promouvant une attitude plus délibérative dans l’isoloir et en offrant une meilleure articulation entre le moment du vote et le moment délibératif. Cet outil aux multiples usages pourrait ainsi contribuer au développement d’un nouveau modèle de participation délibérative de masse.  

 Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

  Vandamme Pierre-Étienne, “The justified vote: a deliberative participation tool”

 Abstract

 

The articulation of votes and deliberations is one of the neglected questions in the contemporary literature on deliberative democracy. In stark opposition with the “unforced force of the better argument” at stake in discussions aimed at reaching agreement, votes are the result of a balance of power: the law of the greater number. Furthermore, voting is generally performed in secret. Yet one of the main virtues of public deliberations is to foster the equal consideration of the interests at stake, with their dialogic character stimulating the questioning of one’s opinions and the openness to others. From a deliberative perspective, centered on the exchange of reasons and justifications, the secret ballot practice appears unsatisfying. The idea of a justified vote aims at combining the respective benefits of secrecy and publicity by fostering a deliberative attitude in the voting booth and allowing for a better articulation of votes and deliberations. This tool – which can be used in various ways – could thus contribute to the development of a new kind of deliberative mass participation.

 Summaries of the 4th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy

 

délibération vote participation secret justification