La participation de l’homme ordinaire en démocratie : histoires vraies et images de la transparence dans le site web Raconter la vie de Pierre Rosanvallon

   

Peigney Salomé-Jill (CARISM, Université Paris 2), « La participation de l’homme ordinaire en démocratie : histoires vraies et images de la transparence dans le site web Raconter la vie de Pierre Rosanvallon », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Lille, 13 et 14 novembre 2015, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/2009/

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l’article

En 2014, Pierre Rosanvallon - chercheur en sciences politiques spécialisé dans l’histoire et la notion de démocratie en France - a lancé un site web participatif et une collection de livres publiés en partenariat avec les éditions du Seuil, portant tous deux le projet et le nom de « Raconter la vie ». Il s’agit de permettre à des personnes dites « invisibles », soit d’écrire elles-mêmes le récit de leur vie à travers un texte de 5 000 à 40 000 signes publié et téléchargeable gratuitement sur le site web, soit d’être racontées par des chercheurs, écrivains, journalistes dans une collection de livres imprimés. Ce sont alors dans ce cas des « spécialistes de l’écriture » qui décident de prendre pour objet des aspects ordinaires de leurs propres vies ou de la vie des autres. Pierre Rosanvallon souhaite par ce projet « redonner leur dignité » à des personnes qu’il estime mal ou pas du tout représentées et donc dans les deux cas invisibles. Il n’est pas fait mention de représentation médiatique ni politique, mais de « représenter » la société Française pour qu’elle soit plus visible et plus lisible : que ceux qui la constituent se sentent mieux écoutés, par les autres et par les gouvernants, et que la confiance qui permet de vivre ensemble en démocratie soit rétablie. Dans ce projet ambitieux, il s’agit d’interroger les deux sens de la notion de « représentation » - comme imitation et comme mandat - qui se fondent dans la volonté de les considérer comme un pouvoir à rendre aux individus.

 Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

  Peigney Salomé-Jill, “The participation of the common man in democracy: true stories and pictures of transparency in the Pierre Rosanvallon’s website ‘Raconter la vie’”

 Abstract

In 2014, Pierre Rosanvallon - a researcher in political sciences specialized in the concept and the history of democracy in France - launched a participatory website and a collection of books published in partnership with “Le Seuil” editions. This collection and this website are both assembled in a project called « Raconter la vie” (« Life telling”). This project consists in permitting people considered as « invisible” to narrate their lives by themselves in a text which can vary from 5 000 to 40 000 characters. These texts are then published on the website and can be downloaded and viewed as free e-books. These « invisible” people’s life can also be narrated by journalists, researchers, writers, as « writing specialists” who decided to take as their object an ordinary aspect of their lives or other people’s life. Pierre Rosanvallon wish with this project to « restore dignity” of people that he considers as not represented or mis-represented, and so that are invisible in both cases. He doesn’t mention either media or political representation but just talks about « representing” the society to make it more readable and visible. In this way he considers that those people who are part of the French society would have the feeling to be more listened by the other members of this society and by its governance. It would permits to restore confidence that permits to live together in a democratic society. In this ambitious project, we question the two meanings of the notion of “representation” - as an imitation and as a mandate - which are not distinguished here, in the wish of considering them as a power to give back to individuals.

 Summaries of the 4th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy