La démocratie participative locale en Europe

La démocratie participative locale en Europe : Tendances et évolutions

organisé en coopération avec l'Association Europa, le Conseil de l'Europe et l'Ecole Supérieure d'Administration de Kehl

 

Après la mise en œuvre, tout du moins partielle, des réformes du New Public Management dans de nombreuses administrations, ces dernières se voient déjà confrontées à des nouveaux concepts que l’on peut rassembler sous le terme générique d’ « administration participative » ou, parlant de l’échelon communal, de « gouvernance locale ».

La participation active du citoyen est au cœur du concept d’administration participative. Des éléments issus de l’économie privée sont également à considérer, car ils ont des impacts sur le triangle formé par les élus, l’administration et les citoyens.

La gouvernance participative autorise les citoyens à prendre une part active dans la vie communale : dans le cadre du volontariat et de la citoyenneté active, ils prennent en charge certaines tâches, c’est-à-dire que l’administration leur confie des missions et devient ainsi plus efficace. Par ailleurs, les citoyens ont un rôle de « donneur d’ordre », par exemple en défendant leurs intérêts dans des réseaux réunissant différents acteurs locaux. Ceci leur permet de participer activement à la formation de la volonté politique. L’administration participative cherche aussi à renforcer la proximité entre l’administration et le citoyen et à éviter un certain désintérêt politique. Au-delà des citoyens en tant qu’individus, les acteurs collectifs comme par exemple les associations ou les groupes de citoyens doivent également être pris en considération ici. En fonction des projets réalisés, les entreprises, les syndicats ou les communautés religieuses (partant de l’exemple allemand en particulier) peuvent également être pris en compte.

Cette analyse comparée devra démontrer en quelle mesure et de quelle manière des éléments participatifs ont été implémentés dans les administrations des différents pays. Par ailleurs, ces échanges devront permettre d’identifier les différentes expériences faites, de montrer les potentiels existants et les limites et enfin d’évaluer les perspectives possibles. Au moyen de contributions théoriques, d’exemples pratiques et de discussions, les experts identifieront les conditions préalables pour la mise en œuvre de l’administration participative, ils analyseront l’impact de la gouvernance locale sur les différents domaines de l’administration publique et poseront la question de savoir dans quelle mesure l’impact positif de l’administration participative sur la transparence et la démocratie peut être évalué.  

 

Programme

 

15 Septembre 2011

13h00 : Accueil des participants 13h30 : Ouverture du séminaire Paul WITT, Rektor der Hochschule für Verwaltung, Kehl Robert SAVY, Président de l’Association Europa, Conseiller d'Etat (H) 14h00 : Introduction Renforcer la démocratie par la politique locale ? Processus décisionnels et la formation de l’opinion au niveau communal : enjeux et potentiels Edith SCHREINER, Maire d’Offenburg 14h30 : Le point de vue du citoyen Le citoyen en tant qu’acteur impliqué dans les processus de la formation de l’opinion et en tant qu’acteur dans le cadre de l’initiative citoyenne : délibération et participation Daniel RÖLLE, Deutsche Hochschule für Verwaltungswissenschaften Speyer 15h00 : Le point de vue des administrations locales Discours et réalité de la démocratie participative : situation actuelle et potentiels de développement José Manuel RUANO DE LA FUENTE, Universidad Complutense de Madrid, Vice-Président de l’Association Europa 15h30 : Pause 16h00 : Réflexion pluridisciplinaire sur l’évolution de la démocratie participative : Les points de vue des sciences politiques, sciences administratives, de la sociologie et du droit Leonhard NEIDHART, Suisse Christian DE VISSCHER, Université Catholique de Louvain, Belgique Philippe HAMMAN, Université de Strasbourg Christophe BONNOTTE, Maître de conférences, Secrétaire Général de l’Association Europa, Université de Limoges Exposés suivis d’une discussion   ----  

16 Septembre 2011

  08h45 : Aspects concrets en matière de participation des citoyens aux affaires locales : Exemples des pays européens Robert HERRMANN, Premier adjoint au maire de Strasbourg, en charge de la démocratie locale, France Otmar HEIRICH (maire) et Hannes WEZEL (directeur du bureau pour l’initiative citoyenne), Ville de Nürtingen, Allemagne Graham GARBUTT, Visiting Professor, Governance and Development, University of the West of England Birgit OELKERS, Gestion des processus, Plan en Aanpak, Pays-Bas Marius PROFIROIU, Academy of Economic Studies, Bucarest, Roumanie Questions des participants 11h00 : Pause 11h30 : La stratégie sur la bonne gouvernance et l’innovation au niveau local : Les outils du Conseil de l’Europe en matière de participation Olivier TERRIEN, Centre d'Expertise sur la Réforme de l'Administration Locale, Direction Générale de la Démocratie et des Affaires Politiques, Conseil de l'Europe 11h50 : Table ronde animée par Joachim BECK, directeur de l’Euro-Institut Exposé introductif à la table ronde: L’administration participative à l’échelon communal en Europe : vers la gouvernance locale ? Renate REITER, FernUniversität in Hagen Participants à la table ronde: Robert HERRMANN, Premier adjoint au maire de Strasbourg, en charge de la démocratie locale José Manuel RUANO DE LA FUENTE, Universidad Complutense de Madrid, Vice-Président de l’Association EUROPA, Espagne Olivier TERRIEN, Centre d'Expertise sur la Réforme de l'Administration Locale, Direction Générale de la Démocratie et des Affaires Politiques, Conseil de l'Europe Renate REITER, FernUniversität in Hagen, Allemagne 12h45 : Conclusions  

 

Plan d'accès : http://www.euroinstitut.org/pdf/Download-Unterlagen/2011-PartizipativeDemokratie/Plan_d_acc_s_Hochschule_Kehl.pdf

 

Programme Téléchargement
Date limite d'inscription 05.09.2011
Langue de travail Traduction simultanée
Coût du séminaire La participation à ce séminaire est gratuite.
Inscription Formulaire d'inscription