L’entrée du hacking dans les dispositifs de participation citoyenne. L’exemple de Gare Remix (Lyon, France)

   

Ferchaud Flavie (Umr ESO, Université Rennes 2), « L’entrée du hacking dans les dispositifs de participation citoyenne. L’exemple de Gare Remix (Lyon, France) », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Lille, 13 et 14 novembre 2015, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/2047/

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l’article

Au croisement entre l’analyse de pratiques démocratiques formelles et informelles, il s’agit ici d’interroger ce que le numérique fait à l’espace et à la participation. On observe avec la « mise en lieux » des réseaux (Beaude, 2012) des pratiques de coopération « fortes » (Cardon, 2010). A l’ère du numérique, du bricolage et du do-it-yourself, le mouvement « faire » (Lallement, 2015) irrigue désormais l’aménagement urbain, de pair avec les notions d’innovation ouverte (Von Hippel, 2005) et d’expérimentation. Le dispositif Gare Remix, enquêté dans le cadre d’une recherche doctorale en cours, est révélateur de la convergence de ces phénomènes, ayant à la fois trait au développement des pratiques numériques et à la mutation de la participation. Au final, Gare Remix apparaît comme un dispositif hybride, entre institutionnalisation et hacking, dispositif participatif et démarche d’innovation ouverte.  

 Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

  Ferchaud Flavie, “The integration of hacking, by citizens participating in public policy. The case of Gare Remix (Lyon, France)”

 Abstract

An analysis, combining formal and informal democratic practices. We are questioning how digital technologies affect the environment and the participation of the public. We observe strong practices of cooperation, both on the Internet, and in physical places. In the era of digital technologies, the “Do-It-Yourself” and the “Make” movements both influence urban planning; in collaboration with the notions of open innovation, and experimentation. The event named Gare Remix took place in April 2015, in Lyon (France), and was investigated within the framework of my PhD. It reveals the convergence of these phenomena; concerning the simultaneous development of digital practices, and changes in participation. In the end, Gare Remix appears as a hybrid socio-technical system, between institutionalization and hacking, a process of both citizen participation and open innovation.

 Summaries of the 4th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy

 

dispositif hacking institutionnalisation participation innovation ouverte