L'acceptabilité des inégalités

       
GUIBET LAFAYE Caroline et PICAVET Emmanuel (2010), "L'acceptabilité des inégalités",Filosofia, n°11/1, pp.2-16. 
  
  Dans l'examen de problèmes distributifs on admet souvent qu'une répartition égale des avantages ne nécessite aucune justification, une distribution inégale ne pouvant être instituée qu'à condition d'être justifiée. Notre propos est ici d'envisager et d'évaluer les jugements négatifs motivés par un sentiment ou un diagnostic d'inégalité, pour en discerner les enjeux éthiques réels et contribuer à identifier les conditions d'acceptabilité, par les agents sociaux, de configurations inégalitaires. En particulier, il nous semble que la problématique de l'égalité des chances gagnerait à être reformulée en termes d'obstacles rencontrés dans la mise en œuvre de projets de vie individuels. Par ailleurs, nous tâcherons de montrer que l'identification d'inégalités pertinentes, appelant une correction, profite du renoncement à un point de vue unifié sur l'inégalité et à la référence à l'égalité comme principe privilégié dans tous les domaines.