Initier une démarche participative intégrant bénéfices individuels et intérêts collectifs dans le cas de la reconversion de friches urbaines polluées

   

Tendero Marjorie (GRANEM, Université d’Angers), « Initier une démarche participative intégrant bénéfices individuels et intérêts collectifs dans le cas de la reconversion de friches urbaines polluées », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Lille, 13 et 14 novembre 2015, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/2010/

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l’article

La reconversion de friches urbaines représente une opportunité foncière pour construire et aménager la ville durable de demain. Cependant, en raison de leurs activités passées, les friches urbaines sont des sites pollués. Leur reconversion se justifie à partir d’une analyse coûts-bénéfices réalisée dans le cadre du plan de gestion du site. Ainsi, la réussite d’un projet de reconversion nécessite non seulement d’anticiper correctement les contraintes, et les bénéfices associés à la mise en œuvre d’un tel projet, mais aussi d’initier une démarche participative entre les différentes parties prenantes du projet. Nous proposons une démarche méthodologique participative ex-ante visant à améliorer l’implication des parties prenantes, et l’acceptabilité des projets d’aménagement territorial dans le cas de la reconversion de friches urbaines polluées. Nous présentons les trois étapes sur lesquelles repose la démarche. Nous montrons comment cette approche sera appliquée dans le cadre de la thèse à partir d’un exemple de projet de reconversion de friche urbaine polluée en Pays de la Loire afin de proposer, dans une visée normative, des recommandations d’action à destination des porteurs de projets.  

 Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

  Tendero Marjorie, “To initiate a participatory approach integrating individual benefits and collective interests in the case of conversion of polluted brownfield sites”

 Abstract

Brownfield redevelopment provides opportunities to build sustainable cities for the future. However, brownfield sites are often contaminated from previous industrial activities (e.g. waste disposal, manufacturing, chemical activities or petroleum using services). In France, brownfield redevelopment is justified by a cost-benefit analysis conducted in management plans which are used for brownfield redevelopment projects involving a change in use. Hence, successful brownfield redevelopment projects must meet two conditions. Firstly, all costs, constraints, and benefits resulting from any brownfield redevelopment projects must be correctly anticipated and evaluated. Secondly, it is essential to initiate participatory processes between project stakeholders in order to increase social acceptability of brownfield redevelopment decisions. The aim of this paper is to propose a methodological approach to improve ex-ante stakeholders’ involvement and hence social acceptability of land-use plans in the case of brownfield redevelopment projects. The methodological approach combines three steps. We show how this approach can be applied in order to craft public policy recommendations for urbans planners that could be integrated into any brownfield redevelopment project using an example of a brownfield redevelopment project located in the Pays de la Loire region (France).

 Summaries of the 4th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy

 

friches urbaines sites pollués processus participatif aide multicritère à la décision économie expérimentale