Hors champ de la production urbaine

Ce colloque, organisé par le Plan Urbanisme Construction Architecture (Puca) avec le soutien de l’Etablissement Public d’Aménagement de Saint-Étienne (Epase), est destiné à l’ensemble des professionnels, des chercheurs et des étudiants de l’urbain.

Il est fondé sur les principaux résultats du programme de recherche-action intitulé « Le hors champ de la production urbaine » initié en 2014.

Le Puca a conduit ce programme suite à un travail préalable de repérage des collectifs revendiquant une pratique « alternative » de la conception des espaces publics. Il s’agissait d’aller regarder à côté de ce que l’on promeut et analyse traditionnellement (les éco-quartiers, les grandes opérations d’urbanisme...), de s’écarter du « réverbère » de l’action publique, autrement dit du côté de la ville ordinaire, de l’innovation à bas bruit, des alternatives singulières et des projets dont les résultats ne sont pas connus à l’avance. Actant d’un certain nombre de limites des espaces publics contemporains (dont on déplore souvent le caractère standardisé et « stérilisé ») et des modes d’action publique dans le champ de l’urbain (réputée technicisée, descendante et ultra-normée), le Puca a souhaité soutenir la réflexivité des acteurs impliqués dans l’innovation urbanistique. Ce programme de recherche-action portant sur le « hors champ de la production urbaine » a permis à sept équipes d’explorer des manières de produire l’espace urbain laissant une place accrue à la participation citoyenne. Qu’il s’agisse de la co-programmation d’un projet de rénovation urbaine avec des urbanistes installés en résidence à Clermont Ferrand, de la construction d’une « ambassade » dans un bidonville en Essonne, de la mise en place d’un Atelier Populaire d’Urbanisme à la Villeneuve à Grenoble, d’un projet de maîtrise d’usage par des futurs propriétaires occupants à Nantes, ou encore de l’accompagnement de ménages modestes à la propriété sous forme de coopératives dans le Sud Ouest, ces initiatives locales donnent à voir des manières singulières de concevoir la ville et de penser une implication des habitants et des usagers dans la fabrique de l’espace urbain. Une des recherches-actions s’est déployée à Saint-Étienne : un travail d’animation et de gestion d’un espace public expérimental pendant cinq ans par une association, Carton Plein.

Ce colloque est l’occasion de faire le point sur les conditions, la portée et les limites de cette production :

  • Qu’en est-il réellement ?
  • Que nous disent ces initiatives sur la fabrique urbaine, actuelle et à venir ?
  • Quels sont leurs apports, leurs limites et au fond leur contribution éventuelle à une certaineforme d’évolution de l’action publique dans le champ de l’urbain ?
  • Quels sont les ressorts pratiques et politiques de ces actions, ainsi que les formes de dissémination ou les facteurs de reproductibilité qui permettent d’apporter des réponses collectivesà certaines des caractéristiques de la transition sociétale ?

Inscription en ligne (participation gratuite mais inscription obligatoire) Accéder au formulaire : ici

espace public urbain études urbaines Urbanisme participatif; habitants; co-production; expertise profane