Formes et fonctions de participation politique dans un monde numérique

COLLOQUE INTERNATIONAL

JEUDI 6 ET VENDREDI 7 NOVEMBRE 2014

« Formes et fonctions de participation politique dans un monde numérique »

 

L’arrivée massive des technologies numériques dans le domaine politique, que ce soit à travers l’utilisation d’internet, les blogs et les médias sociaux généralistes (Facebook, YouTube, Twitter, Flick’r,…) ou à travers des outils dédiés à la politique (plateformes de gestion des militants, réseaux sociaux spécialisés), a marqué la gouvernance, les relations entre citoyens, figures politiques et médias, ainsi que la manière de « faire la politique » dans de nombreux pays du monde. Ce colloque a pour objectif de rassembler des chercheurs de disciplines et d’aires culturelles différentes, qui s’intéressent tous à l’impact du numérique sur la politique et la gouvernance à différentes échelles, afin de chercher à mettre en perspective leurs études sur le plan international. Il sera organisé en deux axes : « communication politique en campagne électorale » et « gouvernance et e-citoyenneté ». A l’aide d’ateliers organisés par type d’objet d’étude ou par problématique et non par aire culturelle, le colloque mettra en relation des chercheurs avec des centres d’intérêt proches ayant travaillé sur des terrains nationaux différents.

Cet appel à communications s’adresse aussi bien à des chercheurs spécialistes d’une aire linguistique et culturelle particulière qu’aux chercheurs en sciences de l’information et de la communication, en sciences politiques ou en sociologie (liste non exhaustive). Ouverts à l’interdisciplinarité, ces chercheurs se retrouveront autour de questions telles que :

  • Les stratégies de communication numérique / cross média des acteurs politiques
  • Les outils sociaux des partis politiques
  • Les « campagnes politiques 2.0 »
  • Le discours politique à l’ère des médias sociaux : « petites phrases » et retweets
  • La vie privée des figures publiques sur les réseaux sociaux
  • La multimodalité de la communication politique en ligne
  • Interactions entre classes politiques et médias à travers les réseaux sociaux
  • Médias sociaux et transparence politique
  • Le débat politique en ligne : élus-citoyens-militants
  • E-citoyenneté et démocratie directe
  • Représentation politique des minorités à travers les réseaux sociaux
  • « Technoscapes », diasporas et politique
  • Les partis politiques « virtuels »
  • Médias sociaux comme catalyseurs d’engagement politique
  • Réseaux sociaux, jeunes et politique

Ce colloque fait suite à la journée d’études « POLITIQUE – MEDIAS – TIC : utilisations des médias sociaux en politique », qui a eu lieu à Dijon le 6 juin 2012 et qui a constitué la première étape de cette réflexion contrastive sur l’usage et l’appropriation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le domaine politique. Il s’inscrit plus généralement dans le projet de recherche POLITIQUE – MEDIAS – TIC du Centre Texte-Image-Langage (EA4182) (axe « individu et nation »), de l’Université de Bourgogne. Il est organisé en collaboration avec le CIMEOS (EA4177) et la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon. Les participants au colloque pourront proposer une communication ou un poster. Les propositions seront soumises à une évaluation en double aveugle. Les communications et les posters seront présentés en français ou en anglais. Une version numérique des textes des communications et des posters sera également remise aux participants à leur arrivée au colloque.

Frais d’inscription :

Communicants : 100 € Non-communicants : 150 € Etudiants communicants : 50 € Etudiants non-communicants : 75 € Etudiants et personnels de l’uB, membres du comité scientifique : Gratuit

Les frais d’inscription incluent les deux repas de midi, une dégustation et le repas du jeudi soir, les pauses café et les matériels du colloque.

L’inscription, le dépôt de propositions et le paiement se feront prochainement en ligne, sur le site : http://www.politics-social-media.eu

Comité scientifique :

Agnès Alexandre Collier (UB, Dijon) Mario Anastasiadis (Univ. Bonn) Gilles Brachotte (UB, Dijon) Elena Cebrian Guinovart (Univ. CEU, Madrid) Francine Charest (Univ. Laval) Fausto Colombo (USC, Milan) Christelle Crumière (Univ. du Havre) François De Chantal (Univ. Paris 7) Barbara De Cock (UCL, Louvain) Geoff Craig (Univ. of Kent) Jessica Einspänner (Univ. Bonn) Alex Frame (UB, Dijon) Laurent Gautier (UB, Dijon) Roberto Gelado Marcos (Univ. CEU, Madrid) Pierre-Paul Gregorio (UB, Dijon) Pascal Lardellier (UB, Dijon) Matt Leggett (UB, Dijon) Fabien Liénard (Univ. du Havre) Darren Lilleker (Univ. of Bournemouth) Arnaud Mercier (Univ. de Metz) Daniel Moatti (Univ de Nice Sophia Antipolis) Will Noonan (UB, Dijon) Nanta Novello Paglianti (UB, Dijon) Sandrine Roginsky (UCL, Louvain) Brigitte Sebbah (Univ. Paris Est Créteil) Marina Villa (Uni. Catt., Milan) Sami Zlitni (Univ. du Havre)

Comité d’organisation :

Alex Frame Gilles Brachotte Will Noonan Myriam Segura-Pineiro Tatiana Kondrashova

Pour toute information complémentaire veuillez contacter : organisateurs@politics-social-media.eu

Site web du colloque : http://www.politics-social-media.eu

Colloque labellisé par la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication

Appel à communications

L’arrivée massive des technologies numériques dans le domaine politique, que ce soit à travers l’utilisation d’internet, les blogs et les médias sociaux généralistes (Facebook, YouTube, Twitter, Flick’r,...) ou à travers des outils dédiés à la politique (plateformes de gestion des militants, réseaux sociaux spécialisés), a marqué la gouvernance, les relations entre citoyens, figures politiques et médias, ainsi que la manière de « faire la politique » dans de nombreux pays du monde. Ce colloque a pour objectif de rassembler des chercheurs de disciplines et d’aires culturelles différentes, qui s’intéressent tous à l’impact du numérique sur la politique et la gouvernance à différentes échelles, afin de chercher à mettre en perspective leurs études sur le plan international. Il sera organisé en deux axes : « communication politique en campagne électorale » et « gouvernance et e- citoyenneté ». A l’aide d’ateliers organisés par type d’objet d’étude ou par problématique et non par aire culturelle, le colloque mettra en relation des chercheurs avec des centres d’intérêt proches ayant travaillé sur des terrains nationaux différents.

Cet appel à communications s’adresse aussi bien à des chercheurs spécialistes d’une aire linguistique et culturelle particulière qu’aux chercheurs en sciences de l’information et de la communication, en sciences politiques ou en sociologie (liste non exhaustive). Ouverts à l’interdisciplinarité, ces chercheurs se retrouveront autour de questions telles que :

  • Les stratégies de communication numérique / cross média des acteurs politiques
  • Les outils sociaux des partis politiques
  • Les « campagnes politiques 2.0 »
  • Le discours politique à l’ère des médias sociaux : « petites phrases » et retweets
  • La vie privée des figures publiques sur les réseaux sociaux
  • La multimodalité de la communication politique en ligne
  • Interactions entre classes politiques et médias à travers les réseaux sociaux
  • Médias sociaux et transparence politique
  • Le débat politique en ligne : élus-citoyens-militants
  • E-citoyenneté et démocratie directe
  • Représentation politique des minorités à travers les réseaux sociaux
  • « Technoscapes », diasporas et politique
  • Les partis politiques « virtuels »
  • Médias sociaux comme catalyseurs d’engagement politique
  • Réseaux sociaux, jeunes et politique