Échange autour du projet urbain : techniques d’animations et dispositions des acteurs

          MAMOU Khedidja (2011), "Échange autour du projet urbain : techniques d’animations et dispositions des acteurs", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l'article

  En partant de l'analyse croisée de dispositifs participatifs autour de projets urbains en Région Île-de-France, nous proposons de centrer notre regard plus particulièrement sur les outils de la participation dans des conditions d'échanges situés, en « face à face ». À travers une observation des techniques d'animations adoptées par différentes équipes, dans le cadre de réunions de travail en groupe et/ou d'ateliers urbains participatifs, nous analyserons le type et la qualité des échanges qui s'y déroulent. Dans un premier temps, nous verrons comment la pluridisciplinarité des équipes met à jour des formes de « cohabitations forcées» en interne, interrogeant la notion d'expertises croisées. Dans un deuxième temps, nous analyserons les outils/supports utilisés par ces différentes équipes en centrant notre intérêt sur l'expérimentation de supports en direct, laissant entrevoir des pratiques non encore stabilisées et des positionnements divers. Nous verrons enfin comment les dispositions spatiales (qu'elles soient organisées ou non) influent sur la qualité des échanges, révélant des dispositions des acteurs à faire émerger des prises de parole.      

 Abstract 

  Through an analysis of participatory processes on urban projects in Region Île-de-France, we will focus more particularly on the tools of the participation in exchanges "face to face". Through an observation of the techniques of animations adopted by various teams, in working meetings and\or participative urban studios (workshops), we shall analyze the quality of the exchanges, which take place there. At first, we shall see how the multi-disciplinarity of the teams updates forms of "forced cohabitations", questioning the notion of "crossed expertises". Secondly, we shall analyze tools and supports used by these various teams by focusing on the experiment of supports, which brings us to observe non-stabilized practices. We will finally emphasize how the spatial location of each of the participants (organized or not) influence the quality of the exchanges, revealing capacities of the stakeholders to bring voicing of opinions, of expressions.  

 

 

 

 Actes du Premier Congrès du GIS Démocratie & Participation