Des précautions dans l’ouverture à la pluralité

          RICHARD-FERROUDJI Audrey (2011), "Des précautions dans l’ouverture à la pluralité", communication à la Journée d'études sur les effets de la participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 21 octobre 2011.

 

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l'article

  L'exigence d'ouverture est devenue un leitmotiv des dispositifs participatifs dont les analystes font souvent un constat d'échec. Sous quelles conditions des personnes peuvent-elles s'engager dans l'exploration de nouvelles solutions, accueillir l'altérité ou laisser advenir la nouveauté ? Nous nous appuyons sur la théorie des régimes d'engagements (Thévenot 2006) et en particulier de la proposition d'un régime exploratoire (Auray 2010) pour discuter des difficultés et des conditions d'ouverture et de créativité dans les dispositifs. Nous déployons ce cadre sur le cas du bassin de Thau dans l'Hérault. Nous nous sommes attachés à suivre différents moments participatifs (dont un débat public, l'expérimentation d'un outil Internet et la mise en œuvre d'une démarche prospective) afin de comprendre les conditions d'une dynamique exploratoire et d'analyser ce que cela produit ou change dans la gestion de l'eau. Ceci nous conduit à discuter de la proposition de différents formats de participation qui reconnaissent les participants selon plusieurs dimensions et qui laissent une place à l'exploration curieuse.        

 Abstract 

  Participative settings have to be opened while exclusion is observed most of the time. Following the French so-called "pragmatic sociology", this paper studies the framing of such settings to understand the difficulties encountered in the opening. This paper focuses on tensions, relying on Thévenot's framework of "regime of engagement" (Thévenot 2000) and particularly on the exploratory regime (Auray 2010). This article addresses the issues by describing a case study conducted in the Thau basin, south of France. We observed diverse settings (among them a public face to face debate, an online co-writing and a prospective process). It discusses the very conditions of exploratory engagement and the recognition of differences.  

 

 

 

 Actes du Premier Congrès du GIS Démocratie & Participation