Des enjeux de l’éducation à l'informatique et aux medias dans une démocratie. Cas d’un programme participatif impliquant une chercheure en action

   

 

Fatimata Ly-Fall (Cedem, Sénégal, et Gspr, Ehess), « Des enjeux de l’éducation à l’informatique et aux medias dans une démocratie. Cas d’un programme participatif impliquant une chercheure en action », in GIS Démocratie et Participation, Actes du Colloque “Chercheur.e.s et acteur.e.s de la participation : Liaisons dangereuses et relations fructueuses”, Saint-Denis, 29-30 janvier 2015, ISSN en cours, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/1808

 

Télécharger

 Télécharger

   

 Résumé de l’article

L’analyse du système d’action de la participation met en lumière une complexité des relations entre acteurs et chercheurs. En effet, la frontière entre le travail de l’acteur et celui du chercheur, analyseur d’un fait, ou d’une situation donnée n’est pas souvent étanche. Se pose dès lors la question du double rôle du chercheur lorsqu’il est lui-même un acteur central dans ce système. Cette contribution entre dans le cadre de cette dualité considérée comme contradictoire du fait du rapport à la réalité dans l’action qui est plutôt enchanteur tandis que celui observé dans la recherche requiert une neutralité axiologique, gage d’une description objective de cette même réalité. Il s’agit d’une réflexion menée suite à la conception et la mise en oeuvre d’un programme participatif dans le village urbain de Ouakam, au Sénégal, intitulée « Des enjeux de l’éducation à l’information et aux médias dans une démocratie » que j’ai initié dans le cadre des activités du centre de recherche- action que je dirige.    

 Actes du Colloque “Chercheur.e.s et acteur.e.s de la participation : Liaisons dangereuses et relations fructueuses”

 

  Fatimata Ly-Fall (Cedem, Sénégal, et Gspr, Ehess), "The issues of information and media literacy in a democracy. The case of a participatory program involving a researcher in action"

 Abstract

  The analysis of the system of participation highlights a complex relationship between actors and researchers. Indeed, the boundary between the work of the actor and the one of the researcher, analyzer of a fact or a situation is often not obvious. This raises the question of the dual role of the researcher when she is a central actor in this system. This contribution is part of this duality considered as contradictory because the description of the reality in action is more enchanting than the one observed in research that requires neutrality, a guarantee of an objective description of that reality. This is also a reflection I have had after the implementation of a participatory program, my team and I have conducted in the urban village of Ouakam in Senegal, entitled "The Issues of Information and Media Literacy in a Democracy" which I initiated as part of the activities of the research-center I run.

 

Abtracts of the Conference “Practitioners ans Researchers on Public Participation:Dangerous Liaisons and Fruitful Relations”