Cultures démocratiques – Le rôle des réseaux alimentaires citoyens dans les politiques urbaines

Côme Marchadier (Lab. Droit et changement social, Univ. de Nantes), « Cultures démocratiques - Le rôle des réseaux alimentaires citoyens dans les politiques urbaines » in GIS Démocratie et Participation, Actes des cinquièmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Tours, 12 et 13 janvier 2018, ISSN 2271-7994, URL : https://www.participation-et-democratie.fr/cultures-democratiques-le-role-des-reseaux-alimentaires-citoyens-dans-les-politiques-urbaines

 

TELECHARGER

 

Résumé :

Étudier les « cultures démocratiques » est une démarche à double-sens : interroger le rôle des cultures alimentaires dans l'action politique, du micro au macro ; analyser l'impact de pratiques démocratiques dans l'organisation des systèmes alimentaires. Le cadre analytique repose sur deux notions : démocratie alimentaire et réseaux alimentaires citoyens. Ce cadre tente de comprendre le rôle des « tiers-acteurs » dans la gouvernance des politiques urbaines alimentaires. Dans des relations parfois poreuses ou conflictuelles avec les acteurs publics et les acteurs de marchés, les « réseaux alimentaires citoyens » tentent de s'approprier l'organisation des systèmes alimentaires : redéfinir les frontières de l'espace urbain, dépasser l'opposition urbain/rural, réhabiliter les cultures paysannes dans les cultures démocratiques. Les capacités d'agir étudiées pourraient faire émerger un régime urbain démocratique et écologique.

Actes des 5èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

 

Abstract:

Investigating « democratic cultures » is a two-way path: about the role of food cultures into public action, from micro to macro politics, and about the role of democratic practices into food systems. The analytical framework mobilized is based on two notions: food democracy and civil food networks. This framework is about understanding the role of « third party » stakeholders in urban food policies. With conflictive or porous relations with market or public stakeholders, civil food networks try to re-appropriate food systems organization: they redefine political urban space borders, they overtake the opposition between urban and rural, they rehabilitate farmer cultures into democratic cultures. This empowerment dynamics could lead to a democratic and ecological urban regime.

Summaries of the 5th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy