Conflits et écoute. Interroger la coopération sur le projet urbain

 

 

Colloque : "Conflits et écoute : Interroger la coopération sur le projet urbain"
 

Depuis 2005, le Conseil Régional d’Ile-de-France lance des appels d’offre de recherche visant à développer un travail commun entre chercheurs issus d’organismes publics et associations à buts non lucratifs. Ces programmes «PICRI» (Partenariats Institutions - Citoyens pour la Recherche et l’Innovation) visent à renforcer les processus de démocratie en Ile-de-France, ainsi qu’à diversifier les sources potentielles d’innovations sociales.

En 2007, une équipe pluridisciplinaire (urbanistes/architectes/sociologues/ethnologues...) avec des partenaires locaux (amicales de locataires, Centres Sociaux, bailleurs...) a été retenue sur un projet de recherche (2007-2010) intitulé « Renouveler les pratiques de conception du projet urbain : renforcer l’écoute et la coopération entreles professionnels de la ville, les associations et les citoyens en Ile de France ». Ce colloque final tient à mettre en vis-à-vis des chercheurs et des praticiens de terrains, des élus mais aussi des acteurs qui ont développé des réflexions et des pratiques alternatives élargissant le champ de l’intervention à la prise au sérieux des citadins.

 

 

Programme

 

 

Vendredi 26 Novembre 2010

Rénovations urbaines : Entre résistances et coopérations

Accueil (9h00)   Allocutions introductives (9h30) : Jean-Pierre Lévy (Dir LAVUE), Agnès Deboulet (Ensa Paris la Villette-LAVUE-PICRI), Christian Tutin (Univ Paris Est Créteil-GIS Réseau Socio’économie Habitat)   Première session : Incertitudes et engagements (10h00-12h30) Président : Yankel Filjalkow (Ensa Paris Val de Seine-LAVUE) Discutant : François Ménard (PUCA) Cette session prendra la forme d’un dialogue   chercheurs/acteurs de terrain sur les sites de recherche du PICRI. Nous reviendrons sur les différents modes d’engagement des acteurs tout au long des étapes et périmètres du projet urbain. Démolitions et projets vus par les acteurs : Nadia Khoukha (Centre Social Balzac/Vitry sur Seine), Adelina Miranda (GTM CRESPPA-Univ Naples), Anne d’Orazio (Ensaplv-LAVUE), Daniel Vitter (Amicale de Locataires CSF/Les Mureaux) Penser et accompagner le relogement : Isabelle Berry-Chikhaoui (Univ Montpellier), Séverine François (Cnl 38), Georges Fresneau (Amicale de locataires CNL/Argenteuil), Pauline Gaullier (Lab’urba)   Pause déjeuner (12h30-14h00)   Seconde session : Contester et coopérer (14h00-16h00) Présidente : Claire Carriou (Nanterre Paris Ouest-LAVUE) Discutants: Patrick Norynberg (DDST Blanc-Mesnil), Yann Renaud (Semapa) Cette session questionnera les dynamiques de conflit, de résistance et de coopération qui émergent à l’occasion dans le cadre de la Politique de la ville et de la rénovation en Ile-de-France et en Europe à partir de figures emblématiques des tensions et mobilisations. Quels apports laissent entrevoir une participation non instituée et en acte pour explorer les voies d’une coopération plus égalitaire ? Coopération, conflits et consensus (le programme Soziale Stadt à Berlin) : Christiane Droste (Institute for Regional Development and Structural Planning) De la lutte urbaine à la coproduction (La Coudraie, Poissy) : Agnès Deboulet (Ensaplv-LAVUE), Felix Grucker (INterland), Mohamed Ragoubi (Collectif des Habitants de la Coudraie/Poissy) Une rénovation urbaine qui ignore une mobilisation politique (Un exemple francilien)  Alexandre Piettre (Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques)   Pause (16h00)   Table ronde : La recherche action dans la rénovation urbaine (16h20-17h30) Président : Hugues Bazin (Laboratoire d'Innovation Sociale par la Recherche-Action) La recherche action dans la rénovation urbaine constitue une des spécificités de notre PICRI. Elle modifie la position habituellement reconnue au chercheur en l’impliquant directement dans l’action de projet urbain et ses aléas. Elle accompagne et révèle ainsi des demandes de terrain, propose des dispositifs de pouvoir plus démocratiques, et tente de dépasser les routines politiques et temporelles. L’expérimentation suit ainsi les acteurs impliqués autant qu’elle les transforme comme on le verra en ouvrant le dialogue entre trois terrains et les protagonistes.
  • Madeleine Barthelat (Présidente de l’Association les Monis/Vitry Sur Seine)
  • Jérôme Brachet (Architecte-ancien étudiant de l’Ensaplv-Assistant à Maîtrise d’Usage)
  • Rainier Hoddé (Ensa Lyon-LAVUE)
  • Fanny Petit (Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs)
  • Suzanne Rosenberg (Laboratoire Etudes, Recherche et Formation en Action Sociale).
  • Sous-réserve : Fenda Sylla (Amicale Locataires Vigne Blanche/Les Mureaux)
Conclusion de la journée (17h30) Marion Carrel (Univ 3 Ceries-Cems) et Christine Lelévrier (Lab’urba- GIS Réseau Socio’économie Habitat)

 

 

 

Samedi 27 Novembre 2010

Les outils de coopération : Entre écoutes et coproduction

 

Accueil (9h30)   Introduction (9h45) Jean-Michel Fourniau (Dest-Inrets-Dir GIS Participation et Démocratie)   Première sessionInventer des outils pour travailler ensemble (10h00-11h15) Présidente : Anne d’Orazio (Ensa Paris La Villette-LAVUE) Discutante : Maïa Brugere (Chef de projet Rénovation Urbaine, Poissy) Cette session réunira des professionnels impliqués dans la coproduction du projet urbain avec ceux qui l’habitent ou l’habiteront. Les problèmes et les difficultés très concrètes rencontrés dans les projets qu’ils conduisent les amènent à mettre au point des méthodes destinées à faciliter ce «travailler ensemble». Gabi Farage (Bruit du Frigo), Petra Marguc (Polimorph), Hervé Saillet (Robins des Villes)   Pause (11h15)   Seconde session : Compétences mobilisées et savoirs formalisés (11h30-13h00) Présidente : Hélène Hatzfeld (Min Culture) Discutante : Claire Autant-Dorier (Univ St Etienne) Cette session interrogera les connaissances plus formalisées, mobilisées et transmises dans les projets de rénovation urbaine. Les projets urbains de ce type font parfois émerger de nouvelles compétences et ils exigent des savoirs de la traduction et de l’écoute qui interrogent les conceptions et les pratiques. Former à la rénovation urbaine ? : Claire Carriou (Paris Ouest-LAVUE) et Yankel Filjalkow (Ensa Paris Val de Seine-LAVUE) Du conflit au projet, les méthodes d’accompagnement des acteurs en lutte : Etienne Ballan (Arenes) Outils d’échange et de coopération, la question du langage : Khedidja Mamou (Paris Ouest-LAVUE)   Pause Déjeuner (13h00-14h30)   Trosième session : Echanger et changer (14h30-15h30) Table ronde autour des PICRIs : Mise en débat Associations/Chercheurs Président : Jean-Michel Fourniau (Dest-Inrets-GIS Participation et Démocratie) Cette session interrogera la question des modalités de mise en commun entre chercheurs, professionnels et populations confrontées à diverses difficultés et formes d’implications, autour de différents champs d’intervention (projet urbain, engagement des femmes dans l’Espace public). La table ronde reviendra sur les modalités de recherche PICRI, pour voir si elles invitent à penser d’autres pratiques d’élaboration, visant à faire bouger les représentations et partant, les capacités de conception partagée et de décision.
  • Agnès Deboulet (Ensaplv-LAVUE)
  • Adelina Miranda (GTM-CRESPPA-Univ Naples)
  • Héloïse Nez (LAVUE)
  • Mohamed Ragoubi (Collectif Des Habitants de La Coudraie/Poissy)
  • Jacques Trief (Association Rungis Brillat Peupliers/13ème)
Pause (15h30)   Table-ronde : Ouvertures (15h45-17h00) Président : José Dhers (Union Nationale des Acteurs et des Structures du Développement Local- Inter Réseaux du Développement Social Urbain) La table ronde finale explorera des ouvertures en termes de coopérations et de participations dans les projets urbains, notamment autour de la rénovation urbaine. Compte tenu de la difficulté à l’écoute, au partage d’informations, à la codécision, comment peut-on tout au long du projet, viser la capitalisation autant que la diffusion ?
  • Marie-Hélène Bacqué (LAVUE)
  • Hélène Bernard (AUDIAR)
  • Daniel Breuiller (maire d’Arcueil)
  • Jean-Michel Fourniau (Dest-Inrets-GIS)
  • Jocelyne Herbinski (CNL Nationale)
  • Sophie Largeau (CG 94-Chef de projet Démocratie participative) 
  • Joseph Salamon (IFG Paris 8-Ingénieur en chef territorial)
  • Jean-Baptiste Willaume (Secrétaire confédéral en charge du Logement/CSF)
  • Sous réserve : X (Logement Région IDF)
  • Laurence Combe d’Inguimbert (Fond d’Intervention pour le Logement Locatif Social-USH)
  Conclusion du colloque (17h00) Agnès Deboulet (Ensaplv-LAVUE) et Tommaso Vitale (CEE Sciences Po)  

 

 

Ce colloque est co-organisé par le Laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement (LAVUE) et le Groupements d’Intérêt Scientifique « Participation du Public, Décision, Démocratie Participative »

Avec le soutien du Conseil Régional d’Ile-de-France/PICRI (Partenariats Institutions Citoyens pour la Recherche et l’Innovation), du GIS «Réseau Socio’économie de l’Habitat», de l’axe « Penser la ville contemporaine » de la MSH Paris Nord Et en collaboration avec Centre SUD (Situation Urbaine de Développement) de l'Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette), et des associations locales et offices publics, partenaires du PICRI : 
  • Amicales locataires CSF (Vigne Blanche, Les Mureaux)
  • Amicales locataires
  • CNL (Les Musiciens, Argenteuil)
  • Association Les Monis
  • Centre Social Balzac
  • Office public HLM (Vitry sur Seine)
  • Association Rungis Brillat Peupliers (13ème)
  • Collectif des Habitants de la Coudraie (Poissy)
  Comité Scientifique

Agnès Deboulet (EnsaPLV/Lavue) Jean Michel Fourniau (DEST-INRETS) Rainier Hoddé (Malaquais/Lavue) Adelina Miranda (GTM/CRESPPA)

 

 

 

Le colloque aura lieu à l’Ecole d’Architecture de Paris –Val de Seine située au 3-15 quai Panhard et Levassor, Paris 13.   Accès : . Métro ligne 14 et RER C : station « Bibliothèque François Mitterrand » . Autobus : PC2 (arrêt « Porte de la Gare »), 89 et 325 . Station Velib’ en bas de l’école, le long du quai de Seine     Inscriptions en ligne obligatoire  

 

Contacts (organisation) Khedidja Mamou Benjamin Leclercq

projet urbain