Conférence permanente du Gis

Vers le renouvellement du Gis

Le Groupement d'intérêt scientifique Participation du public, décision, démocratie représentative a été créé à l'automne 2009.  Depuis trois ans, le Gis s'est attaché à mettre en lumière l’importance des travaux francophones sur la participation et à mobiliser la communauté de recherche dans toutes les disciplines des SHS. Ainsi, le Congrès a réuni, il y a un an, 300 participants, aux 2/3 chercheurs et doctorants.

Espace pluridisciplinaire et ouvert de dialogue autant que réseau, l’organisation de journées doctorales (novembre 2009 et octobre 2011), d’Ateliers (février 2011 et mars 2012) et de son premier Congrès, la création concomitante de la revue Participations (le n° 1 est sorti pour le Congrès), témoignent des trois missions constitutives du GIS :

  • Désenclaver les travaux sur la participation, souvent cantonnés jusqu’alors dans leurs domaines disciplinaires, et favoriser autant qu’il est possible la confrontation interdisciplinaire (si sociologie et science politique représentaient chacune ¼ des communications au Congrès, géographie, aménagement et urbanisme, science économique et gestion font un autre quart ; sciences de l’information et de la communication, droit, philosophie et d’autres disciplines moins représentées font un dernier quart) ;
  • Rendre visible la recherche francophone sur la participation à l’échelle internationale grâce à l'ouverture internationale de ses travaux (lors du Congrès, 1/3 d’intervenants étrangers lors des 2 journées de conférences invitées, Australie, Brésil, USA, Europe, et 1/3 des contributions à la journée d’études) ;
  • Rapprocher les travaux de recherche et les préoccupations des praticiens de la participation en organisant le croisement fécond de leurs analyses réflexives sur une grande diversité des terrains d’études, notamment sur les questions urbaines, et en entretenant une capacité de mise à distance critique de l’objet participation.

Le Gis a ainsi trouvé sa pleine utilité dans l’organisation d’un débat productif autour de questions transversales partagées par l’ensemble des chercheurs intéressés par la question de la participation et faisant écho aux problèmes rencontrés par ses praticiens. La revue Participations donne à ce dialogue interdisciplinaire une ouverture nouvelle.

La démonstration de l’utilité du Gis a conduit son Conseil scientifique à proposer aux partenaires de le renouveler pour une nouvelle période de 4 ans, 2013-2016. Le renouvellement aujourd'hui décidé, doit permettre d'affirmer les trois missions du Gis (voir Les enjeux de renouvellement du GIS) :

  • approfondir l’interdisciplinarité et l’ouverture aux acteurs intéressés par les phénomènes participatifs,
  • mettre en œuvre des orientations nouvelles pour prêter plus d’attention aux pratiques informelles de participation, enfin
  • développer les ressources collectives : le site, le répertoire des recherches et le dictionnaire critique des mots de la participation qui sera mis en ligne cet automne.

Parallèlement aux décisions des partenaires, engageant le financement du Gis pour la prochaine période, nous souhaitons que tous ceux qui sont intéressés par son activité soient pleinement associés au processus de renouvellement du Gis. Toutes les propositions pour l’activité du Gis sont les bienvenues. Pour discuter collectivement du prochain programme d'activité du GIS, nous vous convions à une assemblée de la

Conférence permanente du GIS

Vendredi 23 novembre de 13h30 à 17h30 Au centre Sèvres 35, rue de Sèvres - 75006 Paris   Le compte rendu de la Conférence permanente est téléchargeable >>>>>>> ici