Associer les jeunes aux politiques publiques qui les concernent ? Les associations face à la modernisation par l’usager des politiques jeunesse

Flora Perez (Centre Émile Durkheim, Univ. Bordeaux), « Associer les jeunes aux politiques publiques qui les concernent ? Les associations face à la modernisation par l’usager des politiques jeunesse » in GIS Démocratie et Participation, Actes des cinquièmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Tours, 12 et 13 janvier 2018, ISSN 2271-7994, URL : https://www.participation-et-democratie.fr/associer-les-jeunes-aux-politiques-publiques-qui-les-concernent-les-associations-face-a-la

 

TELECHARGER

 

Résumé :

« Associer pleinement les jeunes à l’élaboration, à la mise en oeuvre et à l’évaluation des politiques  publiques qui leur sont dédiées. » : voilà un des objectifs désormais affichées des politiques de jeunesse territoriales en France. Il nous éclaire sur les mutations actuelles de l’action publique, qui souhaite « moderniser par l’usager », des politiques sociales jugées inefficaces. Dans le champ de la jeunesse, ce mouvement de réforme implique des associations aujourd’hui institutionnalisées et professionnalisées, qui jouent un rôle d’intermédiaires entre les usagers et les pouvoirs publics. Ces associations, afin de maintenir leur position dans la gouvernance territoriale des politiques de jeunesse, semblent plus enclines à s’engager dans des processus de consultation de leurs usagers, que d’ouvrir leurs espaces décisionnels et stratégiques au renouvellement générationnel.

Actes des 5èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative

 

 

Abstract:

French youth policies have set themselves a target of involving young people in decision-making processes on issues that affect them. Through participation, young people are expected to make invaluable contributions so as to reform social policies. Youth workers that contribute to local youth policies work in institutionalised and professionalised organizations. They are seen as useful intermediaries between young people and local authorities. Yet, young people are rather consulted about their ideas and opinions rather than directly involve in organisations’ management boards. They thus take part in adult-defined decision-making bodies that set the boundaries of their participation.

Summaries of the 5th Graduate Student Days on Public Participation and Participatory Democracy