Appel à candidatures pour une thèse en science politique avec bourse CIFRE à RFF

Appel à candidature pour une thèse en science politique en CIFRE à RFF

Discipline : Science politique Lieu : CESSP & Unité Concertation et débat public de Réseau Ferré de France (75013) Direction de thèse : Cécile Blatrix (AgroParisTech - CESSP) Financement : Bourse CIFRE Réseau Ferré de France (3 ans). Début : Décembre 2010.

Présentation du sujet

La concertation avec les acteurs et le public joue un rôle croissant dans la conduite des opérations ferroviaires, avec des exigences réglementaires et législatives renforcées, à toutes les étapes d’élaboration et de réalisation des projets. Dans ce contexte, RFF s’est engagé dans l’expérimentation de pratiques de concertation ambitieuses et innovantes sur de grands projets (LGV Provence-Alpes-Côte d’Azur, LGV Poitiers-Limoges…), mais aussi plus récemment sur des plus petits projets. Appliqué depuis 2000 à 10 projets ferroviaire, le débat public a toujours des effets importants sur leur processus décisionnel : effets directs sur les projets, les territoires et les acteurs et effets indirects sur la manière de concevoir les projets et sur le rôle de maître d’ouvrage. Il s’agit d’analyser ces effets de manière systématique, tout en questionnant les enjeux liés à l’évaluation des dispositifs de concertation. Si les projets ferroviaires, comme tout projet d’infrastructure, font l’objet de contestations régulières, la concertation elle-même fait aussi l’objet de critiques, qui la questionnent dans sa pratique voire, peut-être plus récemment, dans son principe. Or, il n’existe à ce jour aucune méthode stabilisée pour évaluer les effets de la concertation, même si les réflexions sur l’évaluation des dispositifs participatifs se développent. La thèse trouvera place dans cette problématique visant à comprendre les effets, apports et limites de la concertation sur les coûts des projets, les délais, l’image, le mode de conception des projets et plus largement sur le positionnement de RFF dans son environnement social et institutionnel, économique et politique. Elle s’inscrira dans les cadres d’analyse de la sociologie de l’action publique, de la sociologie des controverses et de l’évaluation des politiques publiques.

Conditions et procédure de candidature

Le/La candidat-e est titulaire d’un Master 2 et doit disposer d’une formation universitaire de science politique, ou sociologie, ou sciences économiques et de gestion. Les candidatures sont à adresser par courriel à Cécile Blatrix jusqu’au 1er octobre 2010. Le dossier de pré-sélection se compose d’un CV complet et d’une lettre de motivation, et une version électronique du mémoire de Master 2 argumentant sur les capacités et de l’intérêt pour le sujet. Après une première sélection sur dossier, une audition sera organisée.

sociologie des controverses sociologie de l’action publique évaluation des politiques publiques débat public