Actes des cinquièmes journées doctorales sur la participation du public et la démocratie participative

Actes des cinquièmes journées doctorales sur les expérimentations démocratiques, la participation du public et la démocratie participative

VENDREDI 12 ET SAMEDI 13 JANVIER 2018

à l’Université François Rabelais de Tours Faculté Droit, économie et sciences et sociales

Programme

Vendredi 12 janvier matin

   

9h – 11h : 2 ateliers en parallèle

   

Atelier 1 : « Échanges de savoirs et émancipation »

  • Président de séance : Julien Talpin (Ceraps, CNRS)
  • Discutant·e·s : Marion Carrel (Ceries, Univ.Lille 3) ; Patrice Duran (ISP, Ens Paris-Saclay)

Raphaëlle Bats (LCSP, Univ. Paris 7 et EnsSib),« “La nuit est à nous : échanger, décider, construire” : la transition démocratique au cœur des institutions publiques culturelles »

Régis Garcia (Experice, Univ. Paris 8), « Expérimenter des dispositifs alternatifs pour une co-construction du problème public de parentalité »

Bruna Lopes Ribeiro (TRAM, EHESS-CNRS), « Qu’est-ce que peut vouloir dire devenir participant ? Quelques réflexions à propos de la participation des personnes vivant la pauvreté »

Matilde Spoerer (CESSP, Univ. Paris 1), « La confrontation autour du « savoir autochtone » dans les dispositifs de participation indigène »

Atelier 2 : « Évaluer les effets de la participation »

  • Présidente de séance : Alice Mazeaud (CEJEP, Université de La Rochelle)
  • Discutant·e·s : Guillaume Gourgues (CRJFC, Université de Franche-Comté) ; Marion Paoletti (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux)

Théophile Pénigaud (Triangle, Ens Lyon), « Qu’apporte aux décisions la participation de ceux qu’elles concernent ? »

Guillaume Petit (CESSP, Univ. Paris 1), « Excès ou défaut d’institutionnalisation ? L’offre institutionnelle de participation, entre institutionnalisation inachevée et expérimentation permanente »

Gilles Pradeau (Univ. de Westminster), « Les budgets participatifs français sont-ils sortis de la “démocratie de proximité” ? »

Natacha Souillard (Lerass, U. Toulouse 3), « Les conseils citoyens, des espaces de délibération sous contrainte, entre autonomie et co-responsabilité »

11h30 – 13h : 3 ateliers en parallèle

Atelier 3 : « Subversion des institutions et mobilisations sociales »

  • Président de séance : Patrice Melé (CITERES, Université de Tours)
  • Discutant·e·s : Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1) ; Paula Cossart (Ceries, Université Lille 3)

Marie Aureille (Laios-IIAC, EHESS), « Expérimentalisme, politiques expérimentales et gouvernance locale. Réflexions sur la politique de distribution de terres en usufruit dans une municipalité rurale de Cuba »

Yoletty Bracho (Triangle, U. Lyon 2), « Valeurs militantes et gestion administrative : des tensions constructives. L’exemple du Cabinet de la Culture du District Capital, Caracas, Venezuela »

Arthur Guichoux (LCSP, Univ. Paris 7), « L’ensauvagement démocratique par les rassemblements de place – Le cas de Gezi »

Atelier 4 : « Empowerment »

  • Présidente de séance : Heloïse Nez (CITERES, Université de Tours)
  • Discutant·e·s : Jean-Michel Fourniau (GSPR-EHESS et Dest-Ifsttar) ; Catherine Neveu (TRAM, EHESS-CNRS)

Thomas Chevallier (Ceraps, Univ. Lille 2 et Centre Marc Bloch), « “Activation” individuelle, dépolitisation collective. Ambivalences de la participation associative des « mères de quartier » à Berlin-Neukölln »

Marion Lang (Triangle, Univ. Jean Monnet, Saint-Étienne), « L’expérimentation des tables de quartier à Marseille »

Bapiste Veroone (Univ. catholique de Louvain), « Mouvement pour une alimentation durable »

Atelier 5 : « Imaginaires politiques et démocratie technique »

  • Présidente de séance : Sandrine Rui (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux)
  • Discutants : Romain Badouard (Agora, Université de Cergy-Pontoise) ; Clément Mabi (Costech, Université de Technologies de Compiègne)

Marie Kerveillant (ESSEC et IRSN), « Contrôle ou participation des parties prenantes ? Deux visions différentes du contrôle du risque nucléaire »

Hadrien Macq (Université de Liège), « Co-créer, pour quoi ? Justifications et imaginaires socio-techniques sous-tendant une nouvelle vague de participation publique en sciences et technologies. »

Anne-Cécile Renouard (Arenes, U. Rennes 1), « L’exploration des scénarios énergétiques : imaginaires pluriels d’un futur anticipé »

 

Vendredi 12 janvier 14h30 – 16h30 : 6 ateliers de thèse en parallèle

Atelier A : « Participation et gouvernance territoriale »

  • Discutant·e·s : Mathieu Brugidou (Grets-EDF et PACTE) ; Stéphanie Wojcik (Ceditec, Université Paris-Est-Créteil)

Sarah-Anaïs Achache (Citeres, Univ. François Rabelais de Tours), « TIC et gouvernance territoriale : modalités locales du recours au numérique et pratiques participatives en ligne »

Flora Perez (Centre Émile Durkheim, Univ. Bordeaux), « Pôles territoriaux de coopération jeunesse : renouveau de la gouvernance des politiques jeunesse et dynamique urbaine à l’échelle métropolitaine »

Esdras NgounouTakam (Cerrev, Univ. Caen), « Géopolitique et gouvernance territoriales de la transition énergétique : les enjeux du développement de l’énergie hydrogène »

Atelier B : « Participer dans les mondes ruraux »

  • Discutant·e·s : Mario Gauthier (UQO) ; Corinne Larrue (Lab’Urba, EUP-Paris-Est)

Mario Bilella (CESSP, Université Paris 1), « La recomposition politique des mondes ruraux. Changements sociologiques, processus d’innovation « démocratique » et mutation des sociabilités politiques dans trois communes rurales françaises »

Ségolène Charles (Cnam et Lab. Espaces Travail, Ensa Paris La Villette), « Élu rural et participation citoyenne dans les projet urbains : le cas d’une mission de maîtrise d’œuvre en aménagement »

Yannick Gauthier (Ceraps, Université Lille 2), « Les publics de la démocratie participative. Contribution à une étude quantitative et qualitative à travers les dispositifs des départements du Nord et du Pas-de-Calais (conseils citoyens, conseils de développement, conseils de quartier) »

Atelier C : « Savoirs et co-production des savoirs »

  • Discutantes : Marion Carrel( Ceries, Université Lille 3) ; Sandra Laugier (ISJPS, Université Paris 1)

Cyril Fiorini (HT2S, Cnam), « Interroger les effets des pratiques de co-production des savoirs »

Simon Lemaire (Université de Namur), « Démocratie participative et maladie d’Alzheimer : la difficile inclusion de la vulnérabilité »

Chloé Mercenier (Univ. Libre Bruxelles), Lucie Martin (Univ. Saint-Louis, Bruxelles), « Émergence de la méthode Asset-Based Community Development(ABCD) à Bruxelles : mise en perspective avec les évolutions récentes du travail social communautaire et les enjeux de la recherche-action “CitizenDev” »

Atelier D : « Relations Institutions / Associations »

  • Discutant·e·s : Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1) ; Paula Cossart (Ceries, Université Lille 3)

Côme Marchadier (Lab. Droit et changement social, Univ. de Nantes), « Cultures démocratiques - Le rôle des réseaux alimentaires citoyens dans les politiques urbaines »

Omar Seddiki (Univ. Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès), « La société civile et l’approche participative au Maroc. les associations partenaires de l’INDH cas de la province de Taza »

Atelier E : « Intermédiaires de la participation »

  • Discutantes : Alice Mazeaud (CEJEP, Université de La Rochelle) ; Eeva Luhtakallio (Université de Tampere)

Lucie Roudier (Crag, Univ. Paris 8), « Innover dans le champ de la participation du public : quelle est l’efficience des expérimentations démocratiques portées par des maîtres d’ouvrage ? Une comparaison France-Québec »

Blandine Sillard (CESSP, Univ. Paris 1), « Accompagner la participation : profils, rôles et pratiques des intermédiaires et des associations dans les démarches participatives »

Ayad Zarouali (INAU-Rabat et Univ. Toulouse 2), « La petite fabrique locale de la participation en milieu urbain au Maroc : le microcosme du bidonville Karyen El Oued à Salé »

Atelier F : « Aménagement et offre publique de participation »

  • Discutant·e·s : Agnès Deboulet (Lavue, Université Paris 8) ; Guillaume Gourgues (CRJFC, Université de Franche-Comté)

William Arhip-Paterson (CESSP, Paris 1), « L’institutionnalisation du budget participatif de la ville de Paris. Conjonctures de stabilisation et conjonctures critiques à mi-mandat »

Adèle Morland (Lab’Urba, Univ. Paris-Est), « Observer et mesurer les effets d’une expérience de "co-construction". Modalités d’enquête d’un projet de renouvellement urbain d’une ville moyenne »

Ibtissem Zerarka, Maha Messaoudene (EPAU, Alger), « La participation citoyenne dans la réhabilitation des centres historiques en Algérie : Cas de la Casbah de Dellys et du quartier Sidi El Houari à Oran »

 

Samedi 13 janvier matin 9h30 – 11h : 2 ateliers en parallèle

 

Atelier 8 : « Espaces partagés et formes de vie démocratiques »

  • Président de séance : Francis Chateauraynaud (GSPR, EHESS)
  • Discutant·e·s : Jean-Michel Fourniau (GSPR-EHESS et Dest-Ifsttar) ; Sandrine Rui (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux)

Frederic Bally (LLSETI, Université Savoie Mont-Blanc), « Les jardins collectifs comme mode d’appropriation d’espaces publics et de participation à l’aménagement du territoire »

Émilie Perault (CSI, Mines ParisTech), « Projets et expérimentations citoyennes dans l’habitat partagé. Vers un renouveau des modes d’habiter ? »

Victoria Sachsé (Dyname, Université de Strasbourg), « “Creuser son sillon”. Décorticage du processus de planification informelle entre un potager urbain, un mouvement citoyen informel et des institutions locales à Rome »

Atelier 9 : « Subversion des institutions et mobilisations sociales »

  • Présidente de séance : Corinne Larrue (Lab’Urba, École d’urbanisme de Paris-Université Paris-Est)
  • Discutants : Patrice Melé (CITERES, Université de Tours) ; Emmanuel Picavet (ISJPS, Université Paris 1)

Émile Cobourg-Gozé (IEJUC, U. Toulouse 1), « Approche juridique de la participation du public à l’action locale en faveur de la lutte contre le changement climatique. »

Pierre Wokuri (Arènes, IEP Rennes), « La participation à l’épreuve du temps : le cas de l’éolien au Danemark »

Ada Reichhart (Curapp, Université d’Amiens), « Rendre le travail “habitable” : une dimension de la participation dans les Scop s’inscrivant dans l’idée de la démocratie comme forme de vie »

Samedi 13 janvier matin 11h30 – 12h30 : 2 ateliers en parallèle

 

Atelier 6 : « Professionnels de la participation »

  • Présidente de séance : Stéphanie Wojcik (Ceditec, Université Paris-Est-Créteil)
  • Discutants : Mathieu Brugidou (Grets-EDF et Pacte) ; Mario Gauthier (Univ. Du Québec en Outaouais)

Romain Gallart (Mosaïques-Lavue, Université Paris 10), « Quand les facilitateurs changent et se ressemblent : une analyse sociohistorique (1963-1987) de démarches participatives dans la région métropolitaine de Recife (Brésil) »

Jennifer Leonet (Lavue, Ensa Paris La Villette et Cnam), « Les différentes attitudes des concepteurs face à la participation des habitants dans les projets d’écoquartiers »

Atelier 7 : « Démocratie et horizontalité en Espagne »

  • Présidente de séance : Agnès Deboulet (Lavue, Université Paris 8)
  • Discutant·e·s : Joan Font (IESA-CSIC, Cordoue) ; Heloïse Nez (Citeres, Université de Tours)

Maité Juan (Lise, Cnam), Mathilde Renault-Tinacci (Cerlis, Univ. Paris 5), « Entre modèle assembléiste et gestion communautaire : défis et leviers pour préserver la dynamique de mouvement social au sein des associations »

Marie Montagnon( ENS Lyon et Univ. de Cadiz), « La participation dans les cercles Podemos, pour une transition vers le “parti-mouvement” »