Édito

Séminaire du programme

Pour constituer une communauté de recherche sur la transition écologique et associer aux travaux du programme Cit’in les équipes de recherche en sciences humaines sociales et en sciences de l’environnement qui travaillent sur les expérimentations démocratiques pour la transition écologique, en particulier de manière coopérative avec les acteurs concernés, toutes les équipes ayant répondu à l’appel à manifestation d’intérêt ont été conviées à participer à un Atelier de réflexion prospective. Une première session en octobre 2017, Explorer les chemins de la transition, conviait les participants à un exercice de prospective sur la pluralité des chemins de la transition. La seconde session en décembre, Élaborer l’agenda des recherches, était consacrée à la préparation d’un agenda collectif, à partir de huit questions de recherches sur les expérimentations démocratiques pour la transition écologique, qui ont été approfondies et complétées par de nouvelles questions (voir le compte rendu de l’Atelier).

Le séminaire du programme Cit’in a pour objet d’approfondir les questions de recherche abordées lors de l’Atelier de réflexion prospective et d’élargir la réflexion sur les expérimentations démocratiques pour la transition écologique. Le séminaire se déroule sur trois ans, jusqu’à la fin du programme en 2020, au rythme de 3 séances annuelles (mars, juin, octobre).

La première séance du séminaire a lieu le vendredi 23 mars 2018, autour de la question :

Comment s’orienter dans la transition ?

Jacques Theys, politologue, président de l’association Serge Antoine, ancien responsable du service prospective au ministère de l’environnement et du développement durable, pour un exposé intitulé : « Quatre conceptions de la transition et leurs conséquences politiques et scientifiques »
  • Dernier article paru : « Prospective et recherche pour les politiques publiques en phase de transition », Natures, Sciences, Sociétés, supplément au vol. 25, septembre 2017 : Pour une recherche en appui à l’action publique : leçons de l’expérience du ministère de l’environnement (1990-2016), pp. 84-92.
Céline Granjou, directrice de recherche en sociologie au Laboratoire ÉcoSystèmes et Sociétés En Montagne (LESSEM) de l’Irstéa Grenoble, pour un exposé intitulé : « Politiques de l’anticipation environnementale : la fabrique des futurs »
  • Dernier ouvrage paru, Sociologie des changements environnementaux, Futurs de la nature, ISTE, 2016.
Francis Chateauraynaud, directeur d’étude à l’EHESS, directeur du Groupe de sociologie pragmatique et réflexive, pour un exposé intitulé : « Le futur a encore besoin de nous ! Batailles (ar)rangées autour des ouvertures d’avenir ».
Le séminaire a lieu de 14 à 17h
Amphithéâtre de la MSH Paris Nord
20, avenue George Sand à Saint-Denis
Métro Front populaire (terminus de la ligne 12)

 

>>>>Télécharger le programme du séminaire

Quoi de neuf ?

Le CGDD accompagne le déploiement de la réforme du dialogue environnemental  (ordonnance du 21 avril et du 3 août 2016) d’un module de formation en ligne gratuite et ouvert à tous (Massive Online Open Course - MOOC), en partenariat avec la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) et le Centre national de Fonction Publique Territoriale  (CNFPT).

Cette formation, d’une durée de 5 semaines, équivalente chacune à un minimum de 2 heures de travail personnel, débutera le lundi 15 mai 2017.

Elle a pour objectif de faire découvrir les principes et les modalités de la participation du public dans le champ environnemental et leur mise en œuvre opérationnelle.

Chaque séance comprend des vidéos explicatives, des témoignages, des fiches de connaissances, une fiche de synthèse, une bibliographie, ainsi qu’un QCM.

Une inscription est nécessaire pour suivre cette formation. Vous trouverez ci dessous le lien pour s’inscrire dès maintenant :
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/cours-en-ligne-sur-participatio...

Il suffit pour cela de :

  1. créer un compte FUN MOOC via l’onglet « inscription » : https://www.fun-mooc.fr/register
  2. sélectionner le cours sur « la participation du public dans le champ environnemental » à partir de la page « tous les cours », ou aller directement sur le lien du cours : https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:CNFPT+87006+session01
Le point sur…

Charte de la participation du public

Comment donner un nouvel élan à la démocratie participative sur le terrain ? Au-delà du volet législatif, des mesures d’accompagnement et de sensibilisation des acteurs, il s’agit de créer un outil pratique d’incitation à la mise en œuvre exemplaire de la participation, de nature non juridique et d’application volontaire, un guide de bonne pratique en matière de participation du public.

La Charte de la participation du public est publiée

C’est pourquoi le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer a lancé en novembre 2015 un projet de Charte de la participation du public. La Charte de la participation du public est maintenant publiée par la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (le 11 octobre 2016). La rédaction de la Charte résulte d’un processus ouvert d’élaboration, avec un Comité de pilotage rassemblant l’ensemble des parties prenantes, et une période de consultation du public sur une première version du texte, en mai et juin 2016, afin de permettre la contribution de toutes et tous.

Soucieux d’être exemplaire en matière de participation du public, le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer s’engage à appliquer la charte de la participation du public, pour les projets, dont il assure la maîtrise d’ouvrage (voir le communiqué de presse, dans lequel la ministre décrit l’engagement du Ministère à appliquer la charte de la participation).

La démarche d’adhésion à la Charte de la participation du public est lancée.

Le 14 décembre 2016, la ministre a réuni les premiers adhérents à la Charte. Nous vous encourageons donc vivement à y adhérer en tant que porteur de projet, association, acteur de la participation ou simple citoyen désireux de promouvoir les valeurs et principes qu’elle porte.

>>>>>Télécharger la Charte de la participation

>>>>>Les résultats de la consultation du public

 

Le GIS est domicilé à la
20, Avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis
Tél. 01.55.93. 93.45 / 93.00
et son site est hébergé par