dispositifs participatifs

« Faire avec » les contraintes : l’expérience politique des conseillers de quartier de Téhéran

Thèses
 
 
SAEIDNIA
Aurore
(2016)

« Faire avec » les contraintes : l’expérience politique des conseillers de quartier de Téhéran

Français
Lien vers une page dédiée
Référencement bibliographique
Résumé

Les effets des dispositifs institutionnels dans les politiques de lutte contre l’exclusion urbaine au Maroc : le cas des dispositifs participatifs de l’INDH

Communications avec actes
 
 
EL MNASFI
Mustapha
(2015)
Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative
GIS Démocratie et Participation

Les effets des dispositifs institutionnels dans les politiques de lutte contre l’exclusion urbaine au Maroc : le cas des dispositifs participatifs de l’INDH

Français
Anglais
Lien vers une page dédiée
Référencement bibliographique
Texte intégral
Résumé

Une Journée de fins de vie. Microsociologie d’une “consultation citoyenne”

Communications avec actes
 
 
NÉRON
Adeline
(2013)
Actes des 3èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative
GIS Démocratie et Participation

Une Journée de fins de vie. Microsociologie d’une “consultation citoyenne”

Français
Anglais
Lien vers une page dédiée
Référencement bibliographique
Texte intégral
Résumé

Le consensus participatif. Les politiques de la démocratie dans quatre régions françaises

Type
Thèse

Guillaume Gourgues (IEP de Grenoble, UMR PACTE) a soutenu sa thèse de Science Politique le mardi 7 décembre, à l'Institut d'Études Politiques de Grenoble. Il a obtenu la mention très honorable avec les félicitations du jury, à l'unanimité.

Auteurs et appartenances institutionnelles

Le jury, présidé par Pierre Lascoumes, était composé (dans l'ordre des prises de parole) de :

Alain Faure (directeur de thèse), DR CNRS, PACTE
Loïc Blondiaux (rapporteur), Professeur, Paris 1, CESSP
Sandrine Rui, Maître de Conférences,  Bordeaux II (en visio-conférence).
Pierre Lascoumes, DR CNRS, CEE-Science Po
Michael Keating (rapporteur), Professeur, Aberdeen (Écosse) a été empêché de venir du fait des conditions climatiques.
Références bibliographiques ou publications associées

Avec l'accord de Guillaume Gourgues et celui des membres du jury, vous pouvez écouter la soutenance en ouvrant ce lien.

Date de publication ou de début de la recherche
7 décembre 2010

Circulation de modèles dans l’espace Atlantique : Quelles influences réciproques ?

Du 27 mars 2011 au 22 avril 2011
De 15:00 à 22:00
Type
Appel à communications
Toulouse

 

Cycle annuel de conférences et de séminaires

Circulation de modèles dans l’espace Atlantique :
Quelles influences réciproques ?

 


 

(►) [Thèse] "Le consensus participatif. Les politiques de la démocratie dans quatre régions françaises"

Audio

 

Guillaume Gourgues (IEP de Grenoble, UMR PACTE) a soutenu sa thèse de Science Politique le mardi 7 décembre, à l'Institut d'Études Politiques de Grenoble. Il a obtenu la mention très honorable avec les félicitations du jury, à l'unanimité.

Annulation du séminaire "Participation et dépolitisation" de l'Institut de la Concertation

Du 15 décembre 2010 au 15 décembre 2010
De 9:30 à 12:15
Type
Séminaire
Montpellier, Faculté de Droit et de Science Politique, Salle du Conseil

En raison de l'empêchement de Michel Pimbert,
bloqué à Londres par les conditions climatiques,
le séminaire est annulé.

"Participation et dépolitisation"

Séminaire praticiens-chercheurs

[Appel à contributions] "Les nouveaux espaces politiques de l'expertise" : Revue d'Anthropologie des Connaissances

Du 8 décembre 2010 au 1 janvier 2011
De 0:00 à 0:00
Type
Appel à communications

 

Appel à contributions de la Revue d’Anthropologie des Connaissances.


LES NOUVEAUX ESPACES POLITIQUES DE L’EXPERTISE


Dossier coordonné par

Catherine PARADEISE, Pierre-Benoît JOLY et Lionel CAUCHARD.

Hors des corps techniques de l’Etat, la délégation de l’expertise aux scientifiques est plébiscitée par les pouvoirs publics car elle est sous-tendue par le « mythe d’une décision rationnelle » (Cadiou 2006, p.112). Depuis un certain nombre d’années cependant, les critiques portées notamment par les mouvements associatifs et citoyens, n’ont cessé d’affirmer que la rationalité scientifique ne pouvait avoir le monopole d’une vérité face à l’incertitude de l’évaluation des risques. Cela les a conduits à réclamer le développement de procédures démocratiques de délibération et de décision sur les enjeux collectifs en situation de controverse sociotechnique (Callon et al. 2001). Dans ce modèle « polyphonique » (associé à la forte diversité des acteurs impliqués, de leurs visions et mobiles), l’usage de l’expertise se trouve étroitement liée à « un nouveau type de gouvernance » (Chateauraynaud 2008) capable de fonder « des modes nouveaux de régulation des espaces politiques » (Paradeise 2008). Une des conséquences de ces évolutions est de faire disparaître l’expert derrière les processus d’expertise multi-acteurs, qui deviennent en même temps un enjeu central de la négociation (Callon & Rip 1991), et à porter attention aux « modalités d’organisation du processus de production des connaissances et aux mesures à mettre en œuvre » pour les ouvrir à une diversité d’acteurs (Callon & al. 2001, p. 314).

Les "effets" des dispositifs participatifs sur l’action publique

Du 10 février 2011 au 10 février 2011
De 9:30 à 17:30
Type
Séminaire
Aix-en-Provence

Journée d’étude

 

Syndiquer le contenu