Savants, artistes, citoyens : tous créateurs ?