repertoire Répertoire

La participation des locataires dans le contexte de la mission sociale des organismes HLM

 
 
 
 
 
DEMOULIN Jeanne (2011), "La participation des locataires dans le contexte de la mission sociale des organismes HLM : objectif social et objectif gestionnaire", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
La participation des habitants dans le champ du logement social en France prend forme dans deux processus spécifiques : la mission sociale confiée par l'Etat aux organismes HLM et la transformation de la gouvernance des organismes HLM qui intègre des locataires aux prises de décisions. Je m'intéresse dans ma recherche aux logiques qui président à la mise en œuvre de ces deux types de participation et aux effets qu'ils peuvent avoir sur le bailleur et sur les locataires. En 1999, à propos des logiques de la participation des habitants dans la politique de la ville, Maurice Blanc montrait qu'on pouvait opérer une distinction entre logique éthique et logique pragmatique. Cette distinction peut être réenvisagée dans le contexte des organismes HLM. La participation prend ici sens dans un discours gestionnaire : dans une culture de résultats, il est nécessaire de responsabiliser les locataires sur des problématiques quotidiennes de gestion. Auprès des locataires, la participation est justifiée par un discours éthique : acquérir un comportement adéquat permettra aux locataires d'améliorer leur cadre de vie et leurs conditions de vie. J'essaierai ici de montrer que les logiques éthiques et gestionnaires, sociales et managériales, s'imbriquent dans les discours et les pratiques des bailleurs relatifs à la participation.
 
 

 

 Abstract 

 
Inhabitants' participation in the field of social housing in France can be observed in two specific processes: the social mission social housing organizations are entrusted with by the State and the transformation of the governance that tends to include tenants in decision-making. In my research I look at the logics governing these two kinds of participation and the effects they have on the landlord and tenants. In 1999, about the logics of participation in the implementation of the "politique de la ville", Maurice Blanc brought out a distinction between ethical and pragmatic logics. This distinction can be reanalyzed in the context of social housing organizations. The notion of participation makes sense in a managerial speech: in a culture of results, it is necessary to give a sense of responsibility to tenants on daily managerial issues. In front of the tenants, the participation is justified by an ethical discourse:  adopting an appropriate behaviour, tenants will be able to improve their living conditions.  Here, I will try to show that ethical, social and managerial logics are interlinked in the organizations discourse and practice related to participation.