repertoire Répertoire

Mini-publics et "théorie de la démocratie aléatoire"

 
 
 
 
 
VERGNE Antoine (2011), "Les mini-publics répondent-ils aux attentes de la "théorie de la démocratie aléatoire" ? Une étude comparative de 27 expériences de mini-publics à la lumière d’une théorie émergente", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
Depuis une quarantaine d'années se développe de manière parallèle un ensemble de travaux théoriques sur le tirage au sort et d'expériences pratiques reposant sur cette méthode de choix aléatoire. Si les deux mouvements ont longtemps ignoré leur existence mutuelle, ils sont aujourd'hui grandement liés et la question de l'interaction entre théorie et pratique se pose avec force. On se propose de tester les attentes formulées dans une partie des textes théoriques par le biais de l'analyse comparative de 27 expériences de mini-publics. L'étude révèle que si la plupart des attentes sont réalisées, elles le sont dans un cadre extrêmement réduit, ce qui pose la double question de l'interface entre mini-public et maxi-public et des conditions de réalisation de la théorie.
 
 

 

 Abstract 

 
The field of investigation of this paper is a corpus of texts containing proposals for the introduction of random selection schemes in politics that can be interpreted as a theoretical ensemble labelled "theory of aleatory democracy". In the paper I test if the expectations raised by the supporters of this "theory" remain merely utopian or if they stand the test of the political practice? The test is done by analysing 27 empirical studies of mini-publics, experiments in participatory democracy that use random selection to recruit their participants. The investigation shows that most of the expectations are fulfilled, although only in a limited geographical, social and political frame. These results raise the double question of the conditions for the realization of the theory and of the possible improvement of the mini-public mechanisms through institutional engineering.