repertoire Répertoire

Évaluer l’influence sur les décisions des processus participatifs

 
 
 
 
 
DESQUINABO Nicolas (2011), "Évaluer l’influence sur les décisions des processus participatifs : les cas du PNR de Camargue et du SAGE de la baie de Saint-Brieuc", communication à la Journée d'études sur les effets de la participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 21 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
La question de l'influence sur les décisions est fréquemment abordée dans les littératures sur la participation. Pourtant, les protocoles d'étude des influences sont rarement précisés et la question de l'adaptation des méthodologies à la diversité des processus de décision est peu abordée. Devant cette diversité, les méthodologies employées devraient combiner un protocole minimal « textuel » et des outils plus « optionnels » selon les types de processus. Un protocole minimal textuel permet d'évaluer les degrés de « non-influence » et/ou d' « influence possible » à court terme des interventions des participants aux dispositifs étudiés. Pour estimer si une influence possible est spécifique ou non au processus participatif, un protocole plus modulaire doit être ajouté. Celui-ci peut être constitué de divers types d'études des interventions concernant les mêmes « décisions » dans d'autres arènes (commissions, groupes de travail, etc.) ou dans d'autres documents (ex. schémas nationaux, études, etc.). Pour étayer notre propos, nous présentons les méthodologies utilisées pour étudier les influences sur les décisions dans deux processus très contrastés : la révision de la charte du Parc Naturel Régional (PNR) de Camargue et l'élaboration du Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la Baie de Saint-Brieuc.
 
 

 

 Abstract 

 
The question of the influence on decisions is frequently addressed in the literature on participation. However, the study protocols are rarely specified and the issue of adapting the methodologies to the diversity of political decision making is not addressed. Given this diversity, the methodologies used should combine a minimum "textual" protocol with more "optional" tools, according to the types of processes. A minimal textual protocol can evaluate the degree of short-term "non-influence" and "possible influence" of the participants' interventions. To assess whether a possible effect is specific to the participatory process, a more modular protocol must be added. This may consist of various types of studies of interventions on the same "decisions" in other arenas (commissions, working groups, etc.) or in other documents (national schemes, reference studies, etc.). To support our discussion, we present the methodologies used to study the influences on the decisions in two very contrasting processes: the revision of the charter of the Natural Regional Park of Camargue and the development of the Water Management Plan of the Saint-Brieuc bay.