repertoire Répertoire

Agencement participatif des territoires

 
 
 
 
 
SOULIER Eddie, LEGRAND Jacky, BUGEAUD Florie, ROUSSEAUX Francis, NEFFATI Houda et SAUREL Pierre (2011), "Agencement participatif des territoires : analyse du cas de la vallée scientifique de la Bièvre en tant que réseau multidimensionnel", communication à la Journée d'études sur les effets de la participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 21 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
La recherche porte sur le terrain de la Vallée Scientifique de la Bièvre, promu comme territoire du Grand-Paris par un collectif d'élus, et positionné en contrepoint du futur Cluster Paris-Saclay.
Nous mobilisons les hétérotopies imaginées par Michel Foucault dès 1967 pour l'éclairer dans ses perspectives, ainsi que la notion deleuzienne de Fonction d'agencement.
Les dispositifs participatifs construits pour façonner l'action publique pourraient être utilement analysés en tant que réseaux associant des entités et des dimensions hétérogènes. Nous avons opérationnalisé cette idée pour visionner la structuration de collectifs en tant que systèmes à identité relative et déterminations relationnelles. Le réseau de relations qu'il convient alors de tracer devient une aide à la compréhension des effets de la participation sur l'action collective.
Dans quelle mesure le web est-il porteur de la trace des actions de participation ? Par une moisson d'attributs indifférenciés qu'il s'agit ensuite de rattacher à des « substances vides », on peut d'une part voir émerger des agents (la « substance vide » devient « unité active ») et d'autre part repérer des mouvements d'association entre substances et attributs. Dans le cas d'espèce, nous essayons de discerner les politiques de participation sous-jacentes aux projets "Vallée Scientifique de la Bièvre" et "Cluster Paris-Saclay" par ce moyen.
Cette technique d'exploration de données permet de questionner sous un nouveau jour l'action collective.
 
 

 

 Abstract 

 
The research focuses on the Vallée Scientifique de la Bièvre, promoted as a territory of the Grand-Paris by a group of public personalities, and positioned in counterpoint to the cluster of Paris-Saclay.
We mobilize heterotopias imagined by Michel Foucault in 1967 to shine in its outlook, and the Deleuzian notion of Fonction d'agencement.
The participatory schemes built to make public action might usefully be analyzed as networks, linking entities and heterogeneous dimensions. We operationalized this idea to view the structure of collective systems as relative identity and relational determinations. The network of relations then becomes an aid to understanding the effects of participation in collective actions.
To what extent is the web bearing the traces of participation actions? For a wealth of attributes then link to "empty substances", we can see the emergence of agents (the "empty substance" becomes "active unit") and detect association actions movements between substances and attributes.
This technique allows data mining to question the dynamic of collective actions in a new way.