repertoire Répertoire

Les effets de la participation dans la fabrication de la ville

 
 
 
 
 
NEZ Héloïse (2011), "Les effets de la participation dans la fabrication de la ville : le comité permanent de concertation à Paris Rive Gauche", communication à la Journée d'études sur les effets de la participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 21 octobre 2011.

 

 

 Résumé de l'article

 
Dans les dispositifs de démocratie participative, l'impact des citoyens se limite souvent à l'échelle des quartiers, sans pouvoir peser sur les grandes transformations urbaines. Pourtant, à Paris Rive Gauche, les acteurs associatifs sont parvenus à avoir un impact non négligeable sur un projet urbain de grande ampleur. En s'interrogeant sur cette exception, cette communication montre que les associations peuvent imposer leurs savoirs sur la table des négociations, en dépit des questions d'échelles et de la dimension économique des projets, à partir du moment où elles arrivent à saisir les effets d'opportunités politiques, à développer une capacité de contre-expertise et à s'inscrire dans une double dynamique de coopération et de contre-pouvoir. Cette articulation entre des logiques de savoir et de pouvoir est sans doute la condition pour que les citoyens puissent se faire entendre sur les questions d'urbanisme à grande échelle. Pour comprendre l'impact de la participation associative sur un grand projet urbain, il est donc nécessaire de prendre en compte le contexte et de replacer les effets du dispositif participatif parmi un ensemble plus large d'actions collectives.
 
 

 

 Abstract 

 
In participatory democracy processes, the impact of citizens is often limited to the neighborhood level, without influencing the major urban transformations. However in Paris Rive Gauche, the associations came to have a significant impact on a large urban project. In reflecting on this exception, this paper shows that associations can impose their knowledge in the negotiations, despite the questions of scale and the economic dimension of the projects, from the moment they arrive to capture effects of political opportunities, to develop a capacity of counter countervailing expertise and to mobilize it in a double dynamic of cooperation and countervailing power. This articulation between logics of knowledge and power is probably the condition that citizens can he heard on great urban issues. To understand the impact of the associative participation on a great urban project, it is thus necessary to take into account the context and to replace the effects of the participatory process among a wider set of collective actions.