repertoire Répertoire

La démocratie participative peut-elle convaincre la population de participer ? Analyse d’une enquête par sondage

 
 
 
 
 
GOURGUES Guillaume et SAINTY Jessica (2011), "La démocratie participative peut-elle convaincre la population de participer ? Analyse d’une enquête par sondage", communication à la Journée d'études sur les effets de la participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 21 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
Comment étudier les effets potentiels de l'offre de participation publique sur la demande sociale de participation ? La mise en œuvre de dispositifs participatifs peut-elle convaincre la population du bien-fondé de cette participation institutionnelle ? Ces questions sont au cœur d'un débat scientifique récent, opposant différents travaux ayant la particularité de tous s'appuyer sur des données d'enquêtes par sondage et leur traitement statistique. Cette communication propose d'entrer dans ce débat, afin d'aborder l'intérêt de l'usage de méthodologies quantitatives dans le « monde réel » de la participation. Nous proposons ainsi d'exploiter des données d'enquête concernant la connaissance et l'opinion de la population française en matière de démocratie participative. Deux résultats centraux se dégagent alors de nos données : d'une part, les enquêtés s'avèrent assez peu au fait de l'existence de dispositifs participatifs, et d'autre part, les « connaisseurs » ne les perçoivent pas obligatoirement favorablement. Nous concluons cette exploration par une interrogation sur la pertinence de l'usage de ce type de méthodes dans le cas de la participation publique institutionnelle.
 
 
 
 

 

 Abstract 

 
How study the potential effects of public participation on social request for more participation? Can the implementation of participatory settings convince the population of the cogency of this institutional participation? These questions have recently provoked a scientific debate, which opposes various works, based on opinion surveys and statistical methods. This communication proposes to enter this debate, in order to deal with the interest of the use of quantitative methodologies within the "real world" of the participation. We propose to exploit data coming from a survey dealing with the knowledge and the opinion of the French population on participatory democracy. Then, two central results emerge from our work: on the first hand, our panel of surveyed people has a weak knowledge of participatory devices, and on the second hand, those who know settings are not systematically in favor of participatory democracy. We conclude this survey by an interrogation on the relevance of these methodologies in the case of the institutional public participation.