repertoire Répertoire

Modalités d'inclusion des citoyens à Strasbourg : Zones d'intérêts communs et compromis provisoires

 
 
 
 
 
 
HEITZ Marie (2011), "Modalités d' inclusion des citoyens dans l'extension des zones 30 et la création de zone de rencontre à Strasbourg : essai d'analyse des effets au regard des concepts de zones d'intérêts communs et de compromis provisoires", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
L'évaluation des effets de la concertation pose probablement aujourd'hui plus de question qu'elle en apporte. L'une des questions récurrente est celle des critères d'évaluation des démarches participatives. À partir de l'étude de deux cas d'aménagements urbains, l'extension des zones 30 et le développement des zones de rencontre à Strasbourg, il s'agit de tester deux nouveaux critères issus du paradigme de la transaction sociale : les zones d'intérêts communs et les compromis provisoires. Pour se faire, l'analyse des « irruptions de l'imprévu » dans les démarches de concertation mettra en lumière l'importance de la recherche des compromis provisoires par le biais de l'identification des zones d'intérêt commun.
 
 

 

 Abstract 

 
The evaluation of the effects of consultation now probably asks more questions that it brings. One of the recurring questions is that criteria for evaluating participatory processes. From the study of two cases of urban development, the extension of zones 30 and the development of zones meeting in Strasbourg, the communication will test two new criteria from the paradigm of social transaction: the areas of common interests and compromises provisional. To do so, the analysis of "outbreaks of the unexpected" in the steps of consultation will highlight the importance of research tentative compromise through identifying areas of common interest.