ouvrage Ouvrage

Argumenter dans un champ de forces. Essai de balistique sociologique

Vient de paraître

 

Argumenter dans un champ de forces

Essai de balistique sociologique

 

 Francis Chateauraynaud

Paris, Editions Pétra, mai 2011

 

 

 

Présentation

Le surgissement de controverses ou de causes collectives dans l’espace public est souvent traité comme le produit de stratégies médiatiques ou d’instrumentalisations politiques, par lesquelles des groupes parviennent à imposer des enjeux et modifier un rapport de forces. Mais comment des porteurs de cause peuvent-ils atteindre des cibles souvent hors de portée ? A travers l’analyse de multiples dossiers, cet ouvrage modifie le regard porté sur les processus de mobilisation qui sous-tendent la constitution des problèmes publics. Contribuant au renouvellement des méthodes de la sociologie pragmatique, il s’intéresse aux longs processus par lesquels se forment et se déforment des jeux d’acteurs et d’arguments dont la portée change au fil du temps. Exposée dans toutes ses conséquences théoriques, cette démarche articule une sociologie argumentative, qui prend au sérieux la formation des arguments, et une balistique sociologique décrivant à la fois les trajectoires visées par les acteurs et les trajectoires effectivement produites au fil des confrontations.

Comment naissent de nouveaux arguments et comment résistent-ils à la critique ? Peuvent-ils circuler sans altération, une fois propulsés dans des univers turbulents, livrés aux jeux de pouvoirs qui affectent durablement le sens des causes et des mobilisations ? Comment se distribuent les capacités d’expertise et quelles sont les formes de légitimité ou d’autorité reconnues par les protagonistes ? Comment se forme l’accord sur les preuves et comment s’élaborent les visions du futur ? Pour examiner ces questions, l’auteur prend appui sur de nombreux dossiers controversés, du nucléaire aux OGM, de l’amiante aux nanotechnologies, des pandémies virales au changement climatique, ou encore sur des mouvements sociaux comme les intermittents du spectacle ou les chercheurs en colère.

Voir une présentation plus détaillée sur le carnet Concertation.

Table des matières

Remerciement

Introduction

Première partie : Sociologie argumentaire et balistique des causes collectives
Chapitre 1. Formes de mobilisation et modalités de la critique
  1. Une longue tradition de sociologie des « problèmes publics »
  2.  Et si le monde commun était une dystopie ?
  3. Acteurs mobiles et conflits immuables 
  4. Les ressorts de la critique entre controverse idéale et logique de conflit
  5. Les formes de mobilisation et la genèse des énoncés collectifs
  6. Une sociologie de la performance critique
  7. La prise de distance et la figure de l’ironie
Chapitre 2. Jeux d’acteurs et jeux d’arguments
  1. Des logiques d’acteurs et des joutes argumentatives et
  2. Les usages critiques de la « rhétorique »
  3. Le point de vue argumentativiste en sciences sociales 
  4. Les théories de l’argumentation peuvent-elles servir la cause sociologique ?
  5. Les marques linguistiques de l’argumentation
Chapitre 3. Arènes de débat et puissances d’expression
  1. L’entrée classique par la mise en discussion des cadres de la discussion
  2. De la conversation à la mobilisation politique
  3. La production des puissances d’expression
Chapitre 4. Un modèle de balistique sociologique
  1. Émergence d’un nouveau jeu de langage
  2. Bifurcation et point d’irréversibilité
  3. Modéliser les trajectoires sans réduire la complexité des processus
  4. Trajectoires empiriques et téléonomies
  5. Des causes exemplaires aux causes perdues
Deuxième partie : Les formes de partage du tangible
Chapitre 5. Les mobiles de l’expertise scientifique et technique
  1. Du monopole professionnel à la gouvernance par l’expertise
  2. Entre épreuve authentique et quête de consensus
  3. Modèle dialogique de l’expertise et autonomie du jugement
Chapitre 6. L’épreuve du tangible
  1. Qu'est-ce qu'un fait tangible ?
  2. Modèles sociologiques et principes de réalité
  3. Recoupements et rapprochements : la dynamique de l’enquête
  4. Les topiques de la preuve et la contrainte d’accessibilité
  5. Une contre-épreuve par la fiction : la levée de la contrainte de recoupement
  6. Affects, percepts et concepts
Chapitre 7. Dire publiquement son expérience du milieu
  1. Le surgissement du milieu : entre évidence et incongruité
  2. Trois sources de tension entre milieux et représentations
Troisième partie : Épreuves futures, épreuves globales
Chapitre 8. L’angle de vision des futurs
  1. Visionnaires à rebours
  2. Principe de précaution ou catastrophisme éclairé ?
  3. Du bruit de fond aux signaux faibles
  4. Annoncer le pire à l’échelle mondiale  (H5N1 et H1N1)
  5. Promesses technologiques et prophéties de bonheur
  6. Ouvrir les angles du futur
Chapitre 9. L’œil de la communauté internationale
  1. La glose géopolitologique vue de biais
  2. Parler et agir au nom de la communauté internationale
  3. Un gradient d’universalisation
  4. Eléments de casuistique sociologique à l’échelle internationale

Conclusion

Index des noms propres

Index des principaux actants et des objets de controverse

Index des principaux concepts

Liste des figures

Auteurs et appartenances institutionnelles

Francis Chateauraynaud est sociologue, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Fondateur du Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive, il mène des travaux sur les risques sanitaires, les controverses publiques et les conflits politiques. Il a déjà publié : aux éditions Anne-Marie Métailé, La Faute professionnelle (1991) puis Experts et faussaires (avec Christian Bessy en 1995) ; aux éditions de l’EHESS, Les Sombres précurseurs (avec Didier Torny, en 1999) ; et chez CNRS-Editions, Prospéro – Une technologie littéraire pour les sciences humaines (2003).

Programme de recherche et institutions partenaires

Cet ouvrage  inaugure la

Collection Pragmatismes

 

Responsable : Francis Chateauraynaud, Josquin Debaz et Jean-Michel Fourniau

Quels concepts devons-nous inventer pour déchiffrer l'agglomération turbulente des processus contemporains ? Par quels outils les sciences sociales peuvent-elles saisir un monde lourd d’incertitudes, bouillonnant d’inventions qui bousculent continûment le lien social et la culture humaine ? Que signifie « décrire » lorsqu’il n’est plus un seul objet, une seule activité, un seul événement qui ne soit au cœur de controverses ou de conflits, rendant illusoire toute position d'extériorité du chercheur ? En renouant avec les principes d’une enquête pragmatique, par nature coopérative, cette collection rassemble des ouvrages capables de changer le regard sur les processus critiques qui saisissent les acteurs et dont ils se saisissent en retour. Des questions environnementales aux problèmes de santé publique, des ruptures scientifiques et technologiques aux modalités concrètes de l’expérience sociale, des nouvelles formes d’emprise aux modes de résistance, de l'épuisement des modèles de légitimité aux contre-pouvoirs de la démocratie participative, il s’agit de forger et de partager des analyses originales sur les transformations des modes d’existence, des formes de connaissance et des systèmes de valeurs. En amont du concept de « monde commun », la collection Pragmatismes se donne pour objet d'accompagner la construction de nouvelles prises collectives.

Site du GSPR - Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive 

Date de publication ou de début de la recherche
21 mai 2011
Groupes: