REPERE

 
 
Réseau d'Echange et de Projets
sur le Pilotage de la Recherche et de l'Expertise
 
 

 

Le programme REPERE (2009-2012), lancé suite au Grenelle de l’Environnement, est un réseau d’échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l’expertise. Il se veut une plate-forme de dialogue, de proposition et de projets explorant les voies de la participation de la société civile organisée au pilotage de la recherche et de l’expertise. Il est conduit par la Direction de la Recherche et de l’Innovation (DRI) du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) au Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement.

---

À l’heure où la gouvernance de la recherche et de l’expertise en France est l’objet de profonds changements, le Grenelle de l’environnement souhaite élargir le périmètre des porteurs d’enjeux et groupes concernés qui contribuent à définir l’orientation des programmes de recherche et les processus d’expertise scientifique. Aux côtés des pouvoirs publics et du monde économique, la société civile organisée (OSC : organisations de la société civile) a vocation à apporter son regard sur les questions scientifiques et sur les choix de société qu’elles sous-tendent, particulièrement en ce qui concerne l’environnement et le développement durable.

La perspective générale posée au programme REPERE est de préciser en trois ans les conditions d’une participation de la société civile organisée (ONG, associations, syndicats…) à la construction de l’orientation et de la programmation de la recherche et de l’expertise touchant au développement durable.

Le contexte institutionnel et politique actuel paraît favorable à une telle réflexion : les organismes de recherche s’ouvrent à la société et la société civile organisée assoit sa légitimité à intervenir auprès des instances officielles. Le programme REPERE doit s’appuyer sur cet environnement pour stimuler une appropriation des enjeux, car le délai qui lui est donné (trois ans) n’a pas l’ambition de poster une réforme aboutie. Il s’agit donc avant tout d’utiliser le contexte pour amorcer une série d’actions, voire un changement de pratiques.

Objectifs

Pour s’inscrire dans cette perspective, le comité de pilotage stratégique du programme REPERE s’est donné 3 principes d’action :
  • Elargir le réseau d’échange et de dialogue entre les structures concernées par le sujet
  • Mettre en place un programme d’expérimentation
  • Animer un bilan dynamique et un retour d’expérience chemin faisant
Les missions du programme se déclinent selon les axes suivants :
  • Axe 1 : faire l’état des lieux, de l’existant, des expériences passées et actuelles, sur le sujet
  • Axe 2 : intéresser aux enjeux de REPERE en suscitant au sein des organismes et structures concernés, une réflexion sur le co-pilotage
  • Axe 3 : construire le dialogue, favoriser les expériences concrètes et l’apprentissage mutuel en matière de participation et de co-pilotage
  • Axe 4 : envisager impacts et perspectives, émettre des recommandations pour l’intégration durable des OSC dans les processus de pilotage de la recherche et de l’expertise.
Les trois premiers axes constituent les méthodes du programme, le dernier forme son aboutissement concret.