IFRIS

 

Institut Francilien Recherche, Innovation et Société
 
 

 

L’Institut Francilien Recherche Innovation et Société (IFRIS) a été créé en avril 2007. Il rassemble plus de 120 chercheurs travaillant dans le domaine « Sciences, Techniques et Sociétés ». Les membres de l’IFRIS couvrent une large gamme de disciplines en Sciences Humaines et Sociales (sociologie, gestion, histoire, économie et science politique). Ils sont rattachés à l’un des huit groupes de recherche associés à l’IFRIS.

La création de l’IFRIS a été soutenue par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. L’IFRIS a pour ambition de devenir un pôle de recherche et d’enseignement de référence au niveau européen.

Le cœur du consortium est localisé à l’Université Paris-Est Marne la Vallée au sein du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur « Université Paris-Est ». L’IFRIS est un projet stratégique de l’Université Paris-Est.

 
Activités
 
L’IFRIS a pour vocation la recherche et l’enseignement dans trois domaines liés au champ « Sciences, Techniques et Sociétés » :
- les études des sciences et des techniques
- les études de l’innovation et des politiques scientifiques
- les études de l’enseignement supérieur

Recherche
Les recherches de l’IFRIS sont centrées sur l’analyse des rôles et les modalités de production des savoirs dans l’action collective, publique ou politique. Les savoirs ne désignent pas seulement les connaissances scientifiques, mais aussi les connaissances techniques et les savoirs pratiques, les formes de raisonnement ainsi que les objets et dispositifs techniques. Les recherches donnent une large place aux analyse comparatives et elles associent généralement approches qualitatives et quantitatives.

L’IFRIS revendique une grande diversité de postures d’analyse. Il souhaite encourager différentes façons d’aborder ces questions :

  • Analyses menées à différentes échelles spatiales et temporelles et question de l’articulation entre les échelles ;
  • Analyses allant de postures critiques à la recherche action. D’où l’importance accordée à la confrontation des diverses sciences sociales, et entre sciences sociales et sciences de la nature. D’où également la nécessité d’un regard réflexif sur les différentes formes de contribution des sciences sociales à l’action ;
Les recherches portent sur différents secteurs technologiques, économiques et politiques : la médecine, la santé et la biomédecine ; l’agriculture, les biotechnologies animales et végétales ; les technologies de l’information et de la communication (TIC) ; les nanotechnologies ; les risques sanitaires et environnementaux ; le changement climatique ; le développement durable ; les systèmes de recherche et d’enseignement supérieur ; …

Dans ce cadre large, l’IFRIS a identifié quatre orientations de recherche stratégiques (ORS) :
  • l’innovation « responsable »
  • la transformation des régimes et institutions de savoirs
  • le gouvernement du système terre
  • la construction des futurs

Des instruments pour les sciences sociales
L’IFRIS développe des instruments pour les sciences sociales (Plateforme CorText et Pôle indicateurs), avec l’objectif de contribuer à dépasser l’opposition entre analyse quantitative et analyse qualitative :
- la Plateforme CorText qui a pour objectif de mettre à disposition des membres de l’IFRIS des outils, des chaînes de traitement, des procédures et des méthodes pour aider les chercheurs à traiter, caractériser, analyser et quantifier des données textuelles organisées ;
- le Pôle Indicateurs qui a pour objectif de collecter et traiter des informations scientifiques et techniques afin de nourrir les analyses sur les dynamiques de production de connaissances scientifiques et techniques. En 2009, le Pôle Indicateurs a lancé le Corporate Invention Board, un outil inédit qui permet de caractériser la nature et l’ampleur du mouvement de globalisation technologique.

Enseignement
Les équipes de l’IFRIS sont fortement impliquées dans deux Masters :
- la mention « Histoire des Sciences, Technologies, Sociétés » du Master en Sciences Sociales de l’EHESS, dont le Centre Alexandre Koyré est maître d’œuvre
- la spécialité « Entreprise Innovation Société » (E.I.S) du Master ERIC de l’Université Paris Est Marne La Vallée, dont l’Equipe TIO du LATTS est le maître d’œuvre

Dimensions internationales
Enfin, l’IFRIS promeut les relations internationales dans ses domaines de compétences et contribue à rassembler la communauté scientifique européenne sur ses problématiques, en particulier en relation avec le réseau d’excellence européen PRIME :
- l’IFRIS héberge l’association européenne des concepteurs d’indicateurs (ENID). L’un de ses membres en est le président ;
- l’IFRIS est membre fondateur du consortium européen EU-SPRI (Studies into Policies for Research and Innovation).