Programme des journées doctorales 2017

Cinquièmes journées doctorales sur les expérimentations démocratiques,
la participation du public et la démocratie participative

VENDREDI 12 ET SAMEDI 13 JANVIER 2018

à l’Université François Rabelais de Tours
Faculté Droit, économie et sciences et sociales

Programme

Vendredi 12 janvier matin 9h – 9h15 : Mot d’accueil

9h – 11h : 2 ateliers en parallèle

Atelier 1 « Échanges de savoirs et émancipation »

  • Président de séance : Julien Talpin (Ceraps, CNRS)
  • Discutant·e·s : Marion Carrel (Ceries, Univ.Lille 3) ; Patrice Duran (ISP, Ens Paris-Saclay)

Régis Garcia (Experice, Univ. Paris 8), « Expérimenter des dispositifs alternatifs pour une co-construction du problème public de parentalité »

Raphaëlle Bats (LCSP, Univ. Paris 7 et EnsSib),« “La nuit est à nous : échanger, décider, construire” : la transition démocratique au cœur des institutions publiques culturelles »

Bruna Lopes Ribeiro (TRAM, EHESS-CNRS), « Qu’est-ce que peut vouloir dire devenir participant ? Quelques réflexions à propos de la participation des personnes vivant la pauvreté »

Matilde Spoerer (CESSP, Univ. Paris 1), « La confrontation autour du « savoir autochtone » dans les dispositifs de participation indigène »

Atelier 2 « Évaluer les effets de la participation »

  • Présidente de séance : Alice Mazeaud (CEJEP, Université de La Rochelle)
  • Discutant·e·s : Guillaume Gourgues (CRJFC, Université de Franche-Comté) ; Marion Paoletti (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux)

Théophile Pénigaud (Triangle, Ens Lyon), « Qu’apporte aux décisions la participation de ceux qu’elles concernent ? »

Guillaume Petit (CESSP, Univ. Paris 1), « Excès ou défaut d’institutionnalisation ? L’offre institutionnelle de participation, entre institutionnalisation inachevée et expérimentation permanente »

Gilles Pradeau (Univ. de Westminster), « Les budgets participatifs français sont-ils sortis de la “démocratie de proximité” ? »

Natacha Souillard (Lerass, U. Toulouse 3), « Les conseils citoyens, des espaces de délibération sous contrainte, entre autonomie et co-responsabilité »

11h30 – 13h : 3 ateliers en parallèle

Atelier 3 « Subversion des institutions et mobilisa-tions sociales »

  • Président de séance : Patrice Melé (CITERES, Université de Tours)
  • Discutant·e·s : Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1) ; Paula Cossart (Ceries, Université Lille 3)

Marie Aureille (Laios-IIAC, EHESS), « Expérimentalisme, politiques expérimentales et gouvernance locale. Réflexions sur la politique de distribution de terres en usufruit dans une municipalité rurale de Cuba »

YolettyBracho (Triangle, U. Lyon 2), « Valeurs militantes et gestion administrative : des tensions constructives. L’exemple du Cabinet de la Culture du District Capital, Caracas, Venezuela »

Arthur Guichoux (LCSP, Univ. Paris 7), « L’ensauvagement démocratique par les rassemblements de place – Le cas de Gezi »

Atelier 4 « Empowerment »

  • Présidente de séance : Heloïse Nez (CITERES, Université de Tours)
  • Discutant·e·s : Jean-Michel Fourniau (GSPR-EHESS et Dest-Ifsttar) ; Catherine Neveu (TRAM, EHESS-CNRS)

Thomas Chevallier (Ceraps, Univ. Lille 2 et Centre Marc Bloch), « “Activation” individuelle, dépolitisation collective. Ambivalences de la participation associative des « mères de quartier » à Berlin-Neukölln »

Marion Lang (Triangle, Univ. Jean Monnet, Saint-Étienne), « L’expérimentation des tables de quartier à Marseille »

BapisteVeroone (Univ. catholique de Louvain), « Mouvement pour une alimentation durable »

Atelier 5 « Imaginaires politiques et démocratie technique »

  • Présidente de séance : Sandrine Rui (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux)
  • Discutants : Romain Badouard (Agora, Université de Cergy-Pontoise) ; Clément Mabi (Costech, Université de Technologies de Compiègne)

Marie Kerveillant (ESSEC et IRSN), « Contrôle ou participation des parties prenantes ? Deux visions différentes du contrôle du risque nucléaire »

Hadrien Macq (Université de Liège), « Co-créer, pour quoi ? Justifications et imaginaires socio-techniques sous-tendant une nouvelle vague de participation publique en sciences et technologies. »

Anne-Cécile Renouard (Arenes, U. Rennes 1), « L’exploration des scénarios énergétiques : imaginaires pluriels d’un futur anticipé »

13h15 – 14h30 : Déjeuner

 

Vendredi 12 janvier 14h30 – 16h30 : 6 ateliers de thèse en parallèle

Atelier A « Participation et gouvernance territoriale »

  • Discutant·e·s : Mathieu Brugidou (Grets-EDF et PACTE) ; Stéphanie Wojcik (Ceditec, Université Paris-Est-Créteil)

Sarah-Anaïs Achache (Citeres, Univ. François Rabelais de Tours), « TIC et gouvernance territoriale : modalités locales du recours au numérique et pratiques participatives en ligne »

Flora Perez (Centre Émile Durkheim, Univ. Bordeaux), « Pôles territoriaux de coopération jeunesse : renouveau de la gouvernance des politiques jeunesse et dynamique urbaine à l’échelle métropolitaine »

Esdras NgounouTakam (Cerrev, Univ. Caen), « Géopolitique et gouvernance territoriales de la transition énergétique : les enjeux du développement de l’énergie hydrogène »

Atelier B « Participer dans les mondes ruraux »

  • Discutant·e·s : Mario Gauthier (UQO) ; Corinne Larrue (Lab’Urba, EUP-Paris-Est)

Mario Bilella (CESSP, Université Paris 1), « La recomposition politique des mondes ruraux. Changements sociologiques, processus d’innovation « démocratique » et mutation des sociabilités politiques dans trois communes rurales françaises »

Ségolène Charles (Cnam et Lab. Espaces Travail, Ensa Paris La Villette), « Élu rural et participation citoyenne dans les projet urbains : le cas d’une mission de maîtrise d’œuvre en aménagement »

Yannick Gauthier (Ceraps, Université Lille 2), « Les publics de la démocratie participative. Contribution à une étude quantitative et qualitative à travers les dispositifs des départements du Nord et du Pas-de-Calais (conseils citoyens, conseils de développement, conseils de quartier) »

Atelier C « Savoirs et co-production des savoirs »

  • Discutantes : Marion Carrel( Ceries, Université Lille 3) ; Sandra Laugier (ISJPS, Université Paris 1)

Cyril Fiorini (HT2S, Cnam), « Interroger les effets des pratiques de co-production des savoirs »

Simon Lemaire (Université de Namur), « Démocratie participative et maladie d’Alzheimer : la difficile inclusion de la vulnérabilité »

Chloé Mercenier (Univ. Libre Bruxelles), Lucie Martin (Univ. Saint-Louis, Bruxelles), « Émergence de la méthode Asset-Based Community Development(ABCD) à Bruxelles : mise en perspective avec les évolutions récentes du travail social communautaire et les enjeux de la recherche-action “CitizenDev” »

Atelier D « Relations Institutions / Associations »

  • Discutant·e·s : Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1) ; Paula Cossart (Ceries, Université Lille 3)

Côme Marchadier (Lab. Droit et changement social, Univ. de Nantes), « Cultures démocratiques - Le rôle des réseaux alimentaires citoyens dans les politiques urbaines »

Matthias Rosenzweig (Ceries, Univ. Lille 3), « Sociologie de la traduction et démocratie participative : le cas des conseils citoyens de l’agglomération lilloise »

Omar Seddiki (Univ. Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès), « La société civile et l’approche participative au Maroc. les associations partenaires de l’INDH cas de la province de Taza »

Atelier E « Intermédiaires de la participation »

  • Discutantes : Alice Mazeaud (CEJEP, Université de La Rochelle) ; Eeva Luhtakallio (Université de Tampere)

Blandine Sillard (CESSP, Univ. Paris 1), « Accompagner la participation : profils, rôles et pratiques des intermédiaires et des associations dans les démarches participatives »

Lucie Roudier (Crag, Univ. Paris 8), « Innover dans le champ de la participation du public : quelle est l’efficience des expérimentations démocratiques portées par des maîtres d’ouvrage ? Une comparaison France-Québec »

Ayad Zarouali (INAU-Rabat et Univ. Toulouse 2), « La petite fabrique locale de la participation en milieu urbain au Maroc : le microcosme du bidonville Karyen El Oued à Salé »

Atelier F « Aménagement et offre publique de participation »

  • Discutant·e·s : Agnès Deboulet (Lavue, Université Paris 8) ; Guillaume Gourgues (CRJFC, Université de Franche-Comté)

Ibtissem Zerarka, Maha Messaoudene (EPAU, Alger), « La participation citoyenne dans la réhabilitation des centres historiques en Algérie : Cas de la Casbah de Dellys et du quartier Sidi El Houari à Oran »

William Arhip-Paterson (CESSP, Paris 1), « L’institutionnalisation du budget participatif de la ville de Paris. Conjonctures de stabilisation et conjonctures critiques à mi-mandat »

Adèle Morland (Lab’Urba, Univ. Paris-Est), « Observer et mesurer les effets d’une expérience de "co-construction". Modalités d’enquête d’un projet de renouvellement urbain d’une ville moyenne »

16h30 – 16h45 : Pause

 

Vendredi 12 janvier fin d’après-midi

16h45-17h15 : Hommage à Luigi Bobbio, avec les interventions de Iolanda Romano (Avventura Urbana), Stefania Ravazzi (Université de Turin) et Jean-Michel Fourniau (Gis)

17h15-18h : Remise du prix de thèse de la Commission nationale du débat public avec Sandra Laugier (ISJPS, Université Paris 1) et Jacques Archimbaud (vice-président de la CNDP), co-président·e·s du jury, Célia Gissinger-Bosse, lauréate de la première édition du prix en 2015n et les lauréats de l'édition 2017.

18h-20h : projection du film L’Assemblée de Marianne Otero, discussion animée par Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1)

20h : cocktail dînatoire

 

Samedi 13 janvier matin 9h30 – 11h : 2 ateliers en parallèle

Atelier 6 « Professionnels de la participation »

  • Présidente de séance : Stéphanie Wojcik (Ceditec, Université Paris-Est-Créteil)
  • Discutants : Mathieu Brugidou (Grets-EDF et Pacte) ; Mario Gauthier (Univ. Du Québec en Outaouais)

Romain Gallart (Mosaïques-Lavue, Université Paris 10), « Quand les facilitateurs changent et se ressemblent : une analyse sociohistorique (1963-1987) de démarches participatives dans la région métropolitaine de Recife (Brésil) »

Jennifer Leonet (Lavue, Ensa Paris La Villette et Cnam), « Les différentes attitudes des concepteurs face à la décision des habitants dans les projets d’écoquartiers »

Margaux Vigne (Crenau-AAU, Université de Nantes), « Les sans-voix, l’anthropologue communicant et l’amé-nageur schizophrène, ethnographie d’une démarche d’implication des habitants sur l’Île de Nantes »

Atelier 8 « Espaces partagés et formes de vie démocratiques »

  • Président de séance : Francis Chateauraynaud (GSPR, EHESS)
  • Discutant·e·s : Jean-Michel Fourniau (GSPR-EHESS et Dest-Ifsttar) ; Sandrine Rui (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux)

Frederic Bally (LLSETI, Université Savoie Mont-Blanc), « Les jardins collectifs comme mode d’appropriation d’espaces publics et de participation à l’aménagement du territoire »

Émilie Perault (CSI, Mines ParisTech), « Projets et expérimentations citoyennes dans l’habitat partagé. Vers un renouveau des modes d’habiter ? »

Victoria Sachsé (Dyname, Université de Strasbourg),« “Creuser son sillon”. Décorticage du processus de planification informelle entre un potager urbain, un mouvement citoyen informel et des institutions locales à Rome »

Samedi 13 janvier matin 11h30 – 12h30 : 3 ateliers en parallèle

Atelier 9 « Subversion des institutions et mobilisa-tions sociales »

  • Présidente de séance : Corinne Larrue (Lab’Urba, École d’urbanisme de Paris-Université Paris-Est)
  • Discutants : Patrice Melé (CITERES, Université de Tours) ; Emmanuel Picavet (ISJPS, Université Paris 1)

Émile Cobourg-Gozé (IEJUC, U. Toulouse 1), « Approche juridique de la participation du public à l’action locale en faveur de la lutte contre le changement climatique. »

Pierre Wokuri (Arènes, IEP Rennes), « La participation à l’épreuve du temps: le cas de l’éolien au Danemark »

Atelier 10 « Coopération et auto-organisation »

  • Président de séance : Romain Badouard (Agora, Université de Cergy-Pontoise)
  • Discutant·e·s : Francis Chateauraynaud (GSPR, EHESS) ; Catherine Neveu (TRAM, EHESS-CNRS)

Ada Reichhart (Curapp, Université d’Amiens), « Rendre le travail “habitable” : une dimension de la participation dans les Scop s’inscrivant dans l’idée de la démocratie comme forme de vie »

Dan Furukawa Marques (EHESS, Univ. d’Ottawa, Bishop’s Univ.), « L’institution d’une communauté politique et de ses sujets : ethnographie d’une coopérative agricole du Mouvement des sans terre au Brésil »

Atelier 7 « Démocratie et horizontalité en Espagne »

  • Présidente de séance : Agnès Deboulet (Lavue, Université Paris 8)
  • Discutant·e·s : Heloïse Nez (Citeres, Université de Tours) ; Julien Talpin (Ceraps, CNRS)

Maité Juan (Lise, Cnam), Mathilde Renault-Tinacci (Cerlis, Univ. Paris 5), « Entre modèle assembléiste et gestion communautaire : défis et leviers pour préserver la dynamique de mouvement social au sein des associations »

Marie Montagnon (ENS Lyon et Univ. de Cadiz), « La participation dans les cercles Podemos, pour une transition vers le “parti-mouvement” »

 

Samedi 13 janvier après-midi : 14h - 16h30

14h - 15h :    Table ronde sur les effets des dispositifs de participation à l’échelle régionale : Charles Fournier (Vice-président de la Région Centre Val de Loire en charge de la démocratie, des initiatives citoyennes et de l’égalité), Loïc Blondiaux, Patrice Melé et Julien Talpin

15h-15h45 : Et si les doctorant·e·s s’autogéraient ? Perspective d’un réseau de doctorant·e·s, discussion animée par Blandine Sillard, Maité Juan, Mathilde Renault-Tinacci et Gilles Pradeau

15h45-16h30 : Discussion sur les activités du Gis Démocratie et Participation, animée par Catherine Neveu, présidente du Conseil scientifique du Gis :
  • présentation de la revue Participations, par Romain Badouard et Héloïse Nez, directeurs de la rédaction
  • présentation du programme Cit’in Les expérimentations démocratiques pour la transition écologique, par Jean-Michel Fourniau, président du Comité de pilotage du programme
  • présentation du programme Croisement des savoirs, par Marion Carrel, co-directrice du Gis
  • présentation des publications en préparation suite au Colloque Les expérimentations démocratiques : fragmentations, convergences, portées politiques par Julien Talpin, co-directeur du Gis