Participation du public, démocratie participative : État des savoirs et chantiers de recherche


                          

       Congrès du GIS
        Démocratie & Participation

 
       18-21 octobre 2011
       Amphithéâtre François Furet
105, boulevard Raspail, Paris 6
 

 
 
Le GIS Participation du public, décision, démocratie participative, constitué en novembre 2009, organise les 19, 20 et 21 octobre 2011 son premier Congrès. Il s’agira d’un congrès international interdisciplinaire, intitulé Participation du public, démocratie participative : état des savoirs et chantiers de recherche en sciences humaines et sociales. Deux journées, mercredi 19 et jeudi 20 octobre 2011, autour de conférenciers invités, seront consacrées à l’établissement pluridisciplinaire d'un état de l'art et à la mise en perspective du futur agenda des recherches. Une journée d’étude, le vendredi 21 occtobre 2011, sera consacrée à la question transversale des effets de la participation du public aux processus décisionnels. Le Congrès comprend également une journée doctorale, mardi 18 octobre 2011, la seconde organisée par le GIS, après celles ayant marqué la création du Groupement, les 26 et 27 novembre 2009 à l’ENS-LSH, à Lyon.
 

 Objectifs du Congrès

 
Le Congrès se propose de tirer un premier bilan des recherches portant sur la participation du public aux processus décisionnels. Ces recherches, situées au croisement de disciplines très diverses (science politique, sociologie de l’action publique, sociologie des mouvements sociaux, aménagement et urbanisme, droit, sciences de l’information et de la communication, études sociales des sciences, géographie, économie, gestion, psychologie sociale, théories de l’argumentation et sciences du langage...), ont suscité des programmes et des questionnements qui bien souvent s’ignorent.
L’enjeu de ce premier Congrès est donc triple :
  • Il s’agit dans un premier temps de tracer une première cartographie des mondes dispersés de la recherche sur la participation en établissant des ponts entre approches disciplinaires et cadres théoriques.
  • Il s’agit dans un second temps de faire un bilan critique de la littérature disponible, d’en identifier les principaux résultats, les constantes, mais aussi les contradictions, les manques, les points aveugles afin de faire surgir de nouvelles questions susceptibles d’être travaillées à l’avenir.
  • Il s'agit enfin de mobiliser la communauté des chercheurs francophones en sciences humaines et sociales autour de la discussion collective de l’agenda de recherches sur la participation et la démocratie participative.
     

Chantiers de recherche

 
Pour contribuer à ce dernier objectif, quelques collègues étrangers les plus en vue dans notre champ ont été sollicités pour donner leur point de vue au cours des 3 journées du Congrès. Nous leur avons notamment demandé de dégager, à partir de leurs travaux récents sur une question transversale — les normes d’une société démocratique, la place de à l’expertise dans son fonctionnement, les modèles de démocratie participative, l’articulation entre démocratie délibérative et démocratie participative, la gouvernance délibérative à l’échelle mondiale —, quelles sont pour eux les grandes lignes de l’agenda des recherches sur la participation du public aux processus décisionnels et la démocratie participative.
 

Journées sur l'état des savoirs (mercredi 19 et jeudi 20 octobre 2011)

L’ambition et la difficulté d’un tel projet est de faire tenir ensemble l’état de l’art et la réflexion prospective. C’est la raison pour laquelle nous avons fait le pari de demander à 8 spécialistes reconnus de faire un bilan des recherches menées au cours de ces deux dernières décennies dans 8 domaines distincts :
  • Théories politiques de la délibération
  • Participation et action publique
  • Participation et environnement
  • Participation et mouvements sociaux
  • Participation, sciences et technologies
  • Participation, production et gestion de la ville
  • Participation et droit
  • Participation, information et communication
Il est demandé à chacun de ces spécialistes de répondre aux deux objectifs du colloque. En premier lieu, une cartographie d’un sous-champs disciplinaire particulier (questions structurantes, objets privilégiés, cadres théoriques dominants, évolutions de long et de court termes des préoccupations...) à l’usage notamment de non spécialistes de ces questions. Mais aussi, jeter un regard critique et réflexif sur cette production, propre à nourrir un débat ouvert à chacun des participants au colloque. L’exercice doit être à la fois académique et subjectif sinon polémique ! Chacune de ces interventions sera suivie d’une courte discussion menée par un chercheur d’une autre discipline ou d’un autre pays, avant une discussion avec la salle que nous souhaitons la plus riche possible.
 

Journée d'étude sur les effets de la participation (vendredi 21 octobre 2011, sur appel à communications)

Ces deux journées sur l'état des savoirs seront prolongées par une journée sur appel à communications, le vendredi 21 octobre, sur l'un des grands thèmes transversaux aux différents champs envisagés, celui des effets de la participation du public aux processus décisionnels. L'appel à communications est disponible, les réponses étant attendues pour le 20 mai 2011, dernier délai.
 

Journée doctorale (mardi 18 octobre, sur appel à communications)

Enfin, le Congrès est l'occasion de la seconde journée doctorale du GIS, après velles organisées à l’ENS-LSH, à Lyon, les 26 et 27 novembre 2009, à la création du Groupement. Comme pour ces premières journées, l'appel à communications porte sur l'ensemble des thématiques du GIS. L'appel à communications est ouvert aux doctorants (thèse en cours) et aux jeunes docteurs, ayant soutenu leur thèse depuis 2009.
 

Publications associées au Congrès

 
Afin de tirer le meilleur profit des échanges interdisciplinaires auquel le Congrès donnera lieu, deux projets d’édition sont prévus.
Les conférences des journées sur l’état des savoirs seront publiées avant le Congrès et permettront de mobiliser la communauté scientifique dès ls préparation... Elles feront l’objet du numéro 1 d’une nouvelle revue académique, la revue Participations, éditée par De Boeck en format papier et en format électronique (sur le portail Cairn.info). Le n° 1 paraîtra le 1er octobre 2011 pour rendre disponibles ces communications avant le Congrès, il sera diffusé gratuitement lors du Congrès pour lancer la nouvelle revue. Le site Internet du GIS sera également un lieu d’échanges dans la préparation du Congrès.
Les actes des journées sur appel à communications donneront également lieu à publication sous une forme encore à déterminer. À minima, il s’agira comme pour les premières journées doctorales du GIS d’une mise en ligne des Actes.
 
 

 

Programme du Congrès