repertoire Répertoire

Géogouvernance : l’espace comme médiateur et l’analyse spatiale comme vecteur de communication entre chercheurs et acteurs

 
 
 
Nathalie Dubus (UMR Espace et IGA Grenoble), Christine Voiron-Canicio, Karine Emsellem, Patricia Cicille (UMR Espace et Univ. Nice, Aix-Marseille et Avignon), Jean-Christophe Loubier (HES-SO Valais‐Wallis Sierre) et Daniel Bley (UMR Espace), « Géogouvernance : l’espace comme médiateur et l’analyse spatiale comme vecteur de communication entre chercheurs et acteurs », in GIS Démocratie et Participation, Actes du Colloque “Chercheur.e.s et acteur.e.s de la participation : Liaisons dangereuses et relations fructueuses”, Saint-Denis, 29-30 janvier 2015, ISSN en cours, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/1836

 


 Télécharger

 

 

 Résumé de l’article

Depuis 2007, dans le cadre d’un projet de recherche de l’UMR 7300 ESPACE, un groupe de chercheurs élabore le concept de géogouvernance, qui présente la particularité de proposer une entrée « par l’espace » comme clé de médiation et de facilitation d’une gouvernance territoriale.
Cet article expose les spécificités de cette approche en la positionnant dans le champ des concepts et des démarches voisines intégrant la participation de différents acteurs dans les projets de territoire. Il met en avant les particularités et la pertinence des savoirs produits par l’analyse spatiale, ainsi que les méthodes qui peuvent permettre au géographe de construire, expliciter, représenter, diffuser ces savoirs à l’occasion de projets relatifs à l’espace de vie des citoyens.
Il montre en quoi, dans ce cadre conceptuel, l’espace peut être un médiateur et l’analyse spatiale un vecteur de communication entre chercheurs et acteurs, en s’appuyant sur deux exemples : celui du web public communal, orienté grand public, avec une première analyse critique des contenus de ce qui pourrait être un outil privilégié de partage de l’information au niveau local ; celui de l’expérience de l’Opération d’Intérêt National Eco‐Vallée de la Plaine du Var qui présente les prémisses d’une démarche de géogouvernance initiée par quelques chercheurs du groupe, en lien avec des acteurs institutionnels.

 

 


 
Nathalie Dubus (UMR Espace et IGA Grenoble), Christine Voiron-Canicio, Karine Emsellem, Patricia Cicille (UMR Espace et Univ. Nice, Aix-Marseille et Avignon), Jean-Christophe Loubier (HES-SO Valais‐Wallis Sierre) et Daniel Bley (UMR Espace), “Geo‐governance: space is a mediator and spatial analysis is a communication medium between researchers and actors

 Abstract

Since 2007, researchers of the UMR 7300 ESPACE develop the concept of geo‐governance that has the feature of proposing a spatial approach as a key element to mediation and facilitation of territorial governance.
This article presents the specificities of this concept by positioning it in the field of the related concepts and approaches integrating the participation of different actors in territorial projects. It emphasizes the specificities and the relevance of knowledge produced by spatial analysis along with methods that geographers allow to build, explain, represent and disseminate this knowledge during projects related to citizen’s living environment.
It shows that in this conceptual framework, space can be a mediator and spatial analysis a communication medium between researchers and actors by relying on two examples: a public city Web, general public oriented, with a first critical analysis of the contents of what could be a privileged tool for sharing information at a local level ; the experience of the Eco‐Valley National Interest Operation which presents the premise of an approach of geo‐governance initiated by some researchers of the group in relationship with institutional actors.

 

 


  • Fichier attaché : geuogouvernance_dubus_et_al._atelier_9.pdf - 1013.38 KoTéléchargerTélécharger