Laboratoire

CeRIES

Description du laboratoire

CeRIES

(Centre de Recherche Individus, Épreuves, Sociétés)

Directeur : Aziz Jellab

Directrice adjointe : Paula Cossart

CeRIES
Université Lille 3 - ISAS/Sciences de l'Education
BP 60 149
59653 Villeneuve d'Ascq

Référence : EA 3589
Direction scientifique : Sciences humaines et sociales
Tutelle(s) : Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche 

Le CeRIES rassemble des chercheurs spécialistes de plusieurs champs de la sociologie et de l’ethnologie : sociologie urbaine, politique, de la précarité, des relations ethniques, des âges (petite enfance, jeunesse, vieillesse), du travail social, de la famille, des Technologies de l’Information et de la Communication, anthropologie de la santé… Plus que les générations précédentes, les individus d’aujourd’hui sont soumis à l’injonction de donner un sens à leur existence. Le niveau pertinent pour analyser les phénomènes sociaux est désormais celui de l’individu et de son articulation avec la société.

Dans cette perspective, le labroratoire s'organise en 4 axes de recherche, non pas cloisonnés (ces axes ne sont pas des équipes), mais en dialogue les uns avec les autres.

Axe 1 :Individus, épreuves, individuation

L’individuation désigne la perspective de recherche qui s’interroge sur le type d’individu que fabrique structurellement une société. Pour le CeRIES, l’une des modalités de la mise en œuvre de cette stratégie repose sur un opérateur analytique particulier, celui d’« épreuve », au sens où toute société définit un système standardisé d’épreuves que doivent affronter les individus qui la composent. Ce programme de recherches a été engagé au cours des dernières années dans le cas particulier de la société française contemporaine. Il s’agit de le poursuivre et de l’étendre, d’une part en caractérisant de nouvelles épreuves de la société française d’aujourd’hui, d’autre part en appliquant la grille analytique des épreuves à d’autres espaces nationaux afin d’ouvrir sur une sociologie comparée des processus d’individuation.

Axe 2 : Avancée en âge, parcours de vie, dynamique des générations

Le processus d’individualisation invite à accorder une grande attention au temps dans l’étude des individus. Sur ce plan, les chercheurs du CeRIES ont déjà développé un ensemble de travaux qui portent sur différents âges de la vie (notamment la jeunesse et la vieillesse) et qui cherchent à articuler expériences de l’avancée en âge et structuration sociale du parcours de vie. A l’avenir, ces recherches connaîtront un triple prolongement. Tout d’abord, les travaux sur l’avancée en âge seront poursuivis et approfondis, notamment à travers l’exploration de moments du parcours de vie encore insuffisamment étudiés par la sociologie (comme la petite-enfance et l’enfance) et grâce à la réalisation de recherches doctorales. Les travaux engagés permettront, ensuite, de mener une réflexion sur la place de l’âge dans nos sociétés. En troisième lieu, le CeRIES entreprendra des recherches sur les nouvelles dynamiques qui se dessinent entre les générations.

Axe 3 : Situations de vulnérabilité et politiques sociales

Les problèmes sociaux et les politiques sociales sont, depuis l’origine, un point fort des recherches sociologiques menées à Lille 3, qui nourrissent les formations proposées dans notre université. Dans les années à venir, nous poursuivrons et approfondirons nos travaux antérieurs consacrés à une exploration des situations de vulnérabilité (enfants pauvres, quartiers défavorisés, processus migratoires, populations marginalisées, personnes âgées et fragiles, etc.). Parallèlement, nous nous attacherons à étudier l’émergence de nouveaux dispositifs de gestion des problèmes sociaux, l’apparition de nouveaux métiers, de nouvelles pratiques, de formes inédites de répartition et de coordination des tâches parmi les professionnels du social. Enfin, cet axe de recherche sera l’occasion de nous interroger sur la face sombre du processus d’individualisation à travers l’étude de l’émergence de nouvelles expériences de domination autour de la responsabilisation des individus : il s’agira de mieux cerner les injonctions qui pèsent sur eux et d’étudier comment ils y réagissent, notamment lorsqu’ils sont particulièrement dépourvus de supports.

Axe 4 : Citoyenneté et démocratie

L’individualisation modifie également les rapports à la vie politique et le sens même de la citoyenneté, ce que nous étudierons de plusieurs manières. En premier lieu, les chercheurs du CeRIES continueront à étudier la diversité du fait démocratique en interrogeant l’impact de la transformation des référentiels politiques intervenus dans différents pays, notamment d’Amérique Latine, sur les rapports sociaux. En deuxième lieu, l’individualisation invitant à explorer de nouvelles dimensions de la participation politique, l’un des volets des futures recherches du laboratoire sera consacré à l’étude des expériences de démocratie délibérative et de démocratie participative, et aux modalités contemporaines d’engagement (engagement dans des collectifs citoyens ou modalités inédites de participation, auto-centrées sur la personne même du militant). En dernier lieu, il s’agira de confronter les notions de citoyenneté et d’égalité démocratique à la question de l’exclusion de la parole citoyenne de populations dites « en difficulté » et à la question de l’altérité.


Chercheurs concernés par les thématiques du GIS

Maître de conférences (sociologie)

marion.carrel@free.fr

Domaines de recherche : participation, citoyenneté, développement social, politique de la ville, sociologie politique, sociologie urbaine

  • Cossart Paula

Maître de conférences (Sociologie)

cossart.paula@free.fr

Domaines de recherche : sociologie historique ; participation politique ; démocratie délibérative ; action collective ; émotion politique

  • Doytcheva Milena

Maître de conférences (Sociologie)

milena.doytcheva@voila.fr

Domaines de recherche : migrations, relations interethniques, ethnicité, discriminations, multiculturalisme, politiques publiques, travail social action sociale

  • Le Douarin Laurence

Maître de conférences (Sociologie)

laurence.ledouarin@univ-lille3.fr

Domaines de recherche : Usages, TIC, relations intergénérationnelles, temps sociaux

Activités récentes en lien avec les thématiques du GIS et terrains observés

Recherche DPHC - La démocratie participative. Aspects historiques et contemporains

CPER 2009-2010
Meshs - CeRIES
 
Responsables scientifiques : Paula COSSART et Marion CARREL
 
Enseignements portant sur les thématiques du GIS

- Cours "Démocratie participative". Master 1 Sociologie-Développement Social (SDS). Séances partagées entre Marion Carrel et Paula Cossart

Séminaires, colloques en lien avec les thématiques du GIS

Séminaire DPHC : La démocratie participative. Aspects historiques et contemporains
Université Lille 3


Séminaire organisé dans le cadre d’une recherche collective (projet CPER 2009-2010) financée par la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société (MESHS) et le laboratoire Ceries.

Coordonné par Marion Carrel, Paula Cossart et Julien Talpin

Avec : Maryse Bresson (UVSQ, Printemps), Milena Doytcheva (Lille 3/Gracc-Ceries), Nina Eliasoph (University of Southern California), William Keith (Wisconsin-Milwaukee University), Rémi Lefebvre (Université de Reims/CERAPS Lille 2), Magali Nonjon (Université d’Avignon/CERAPS Lille 2)

L’objectif de ce séminaire est de développer les échanges sur les dispositifs participatifs présents et passés, et notamment de :

repérer les moments dans l’histoire où l’accent est mis sur la participation citoyenne sous forme  délibérative, et comprendre les raisons de ce phénomène
mettre au jour les similarités et différences entre la situation en France et aux Etats-Unis
analyser le rôle assigné au citoyen à travers la mise en place des dispositifs participatifs, depuis la canalisation des masses, jusqu’à la recherche d’un véritable contre-pouvoir citoyen, approfondissement de la démocratie.

 

Programme pour 2008-2009 et 2009-2010 : http://www.meshs.fr/page.php?r=22&id=91&lang=fr